Attentats de Paris : le patron d'un restaurant visé vend les images de vidéosurveillance pour 50.000 euros | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Attentats de Paris : le patron d'un restaurant visé vend les images de vidéosurveillance pour 50.000 euros
©Capture d'écran Youtube

Choquant

Attentats de Paris : le patron d'un restaurant visé vend les images de vidéosurveillance pour 50.000 euros

Après avoir essuyé le refus de médias français, le propriétaire de la pizzéria Casa Nostra a négocié les images avec le site britannique The Daily Mail.

A peine les attentats terminés que les affaires reprennent pour le patron de la pizzéria Casa Nostra, visé par des tirs de kalachnikov, rue de la Fontaine-au-Roi. Selon le Petit Journal, qui a filmé la transaction en caméra cachée, le propriétaire a été approché par le site britannique à sensation The Daily Mail. Bien que cryptée, le patron propose aux journalistes anglais de faire venir "un ami à lui" véritable "as de l'informatique" pour la rendre lisible.

La négociation a commencé "à 12.000 euros" raconte le journaliste Djaffer Ait Aoudia, qui réalisait alors un reportage sur la pizzéria. Finalement, elle se négociera pour une somme bien plus importante : 50.000 euros. Il a d'ailleurs fallu 7 personnes pour réunir l'argent, raconte le Petit Journal. Et le patron de la Casa Nostra semble avoir déjà proposé la vidéo aux médias français. "Cette vidéo nous a été proposée pour 50 000 euros" expliquait ainsi plus tôt dans la semaine Hervé Béroud, de BFM-TV au Monde. Le Petit journal avait déjà surpris une journaliste de la BBC en train d'acheter "à la sauvette" des vidéos de l'assaut de Saint-Denis. 

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !