Attentats de janvier : un an après, l'hommage aux victimes de Montrouge et de l'Hyper Cacher | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Un "rassemblement unitaire d'hommage" aura lieu à 19h30 devant le supermarché Hyper casher de la porte de Vincennes.
Un "rassemblement unitaire d'hommage" aura lieu à 19h30 devant le supermarché Hyper casher de la porte de Vincennes.
©

Mémoire

Attentats de janvier : un an après, l'hommage aux victimes de Montrouge et de l'Hyper Cacher

Le chef de l'Etat devrait s'entretenir avec la famille de Clarissa Jean-Philippe, la policière municipale abattue par Amedy Coulibaly.

François Hollande et Manuel Valls se rendront ce samedi à plusieurs cérémonies d'hommage aux victimes de Montrouge et de l'hyper Cacher, abattues il y a un an jour pour jour par Amedy Coulibaly. A 11 heures, une plaque commémorative sera dévoilée à Montrouge à la mémoire de Clarissa Jean-Philippe, la policière municipale de 26 ans, première victime d'Amedy Coulibaly. Le chef de l'Etat sera présent à cette cérémonie et devrait s'entretenir avec la famille de Clarissa Jean-Philippe. Selon une information du journal Le Parisien, un square au nom de la jeune femme sera inauguré à Carrière-sous-Poissy, sa ville de résidence, et à Villepinte, en Seine-Saint-Denis, une rue portera son nom. 

Dans un second temps, un "rassemblement unitaire d'hommage" aura lieu à 19h30 devant le supermarché Hyper casher de la porte de Vincennes, après le shabbat. Manuel Valls se rendra à ce rassemblement, organisé à l'appel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et le dirigeant du Conseil français du culte musulman Anouar Kbibech devraient également être présents. 

François Hollande avait déjà dévoilé cette semaine une plaque en mémoire de Philippe Braham, Yohan Cohen, Yoav Hattab, François-Michel Saada, avec la mention : "à la mémoire des victimes de l'attentat antisémite du 9 janvier 2015". 

Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !