Attentats de Bruxelles : un Français compte parmi les victimes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Au total, ces attaques meurtrières ont fait 31 morts et 270 blessés.
Au total, ces attaques meurtrières ont fait 31 morts et 270 blessés.
©Reuters

Bilan

Attentats de Bruxelles : un Français compte parmi les victimes

Le ministère des Affaires étrangères a annoncé ce vendredi que douze Français ont été blessés, dont trois grièvement, lors des attaques du 22 mars.

Selon le dernier bilan des victimes françaises des attentats perpétrés à Bruxelles mardi 22 mars, une personne est décédée et douze sont blessées, dont trois grièvement, a annoncé ce vendredi le ministère des Affaires étrangères. Au total, ces attaques meurtrières ont fait 31 morts et 270 blessés. 

Par ailleurs, d'après le journal belge La dernière Heure, "les services antiterroristes occidentaux ont reçu une liste de cinq principaux suspects introuvables", dont Mohamed Abrini, l'homme le plus recherché d'Europe pour son implication présumée dans l'organisation des attentats du 13 novembre et ami d'enfance de Salah Abdeslam.

Le nom et la photo d'un autre suspect activement recherché pour sa participation aux attentats de Paris et de Bruxelles ont été dévoilés par des médias belges et espagnols. Cet homme serait Naïm Al Hamed, un Syrien de 28 ans présenté comme "très dangereux, susceptible d'être armé".

#Bruxelles : le bilan des victimes françaises s'établit désormais à 1 décès et 12 blessés dont 3 grièvement.

— France Diplomatie (@francediplo) 25 mars 2016

>>>> A lire aussi : Banlieues de Bruxelles, de Paris et d’ailleurs : comment reconquérir ces "zones grises" à qui le terrorisme islamiste inspire des sentiments mitigés

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !