Attentats : la police judiciaire diffuse une photo du troisième kamikaze du Stade de France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
L'évacuation du Stade de France, le 13 novembre.
L'évacuation du Stade de France, le 13 novembre.
©Reuters

Appel à témoins

Attentats : la police judiciaire diffuse une photo du troisième kamikaze du Stade de France

La police judiciaire lance un appel pour tenter d'identifier le troisième terroriste qui s'est fait exploser le 13 novembre aux abords du Stade de France.

La police nationale a diffusé dimanche soir sur les réseaux un appel à témoins. Elle explique que la police judiciaire (PJ) cherche à identifier le troisième "auteur décédé d'un des attentats commis le 13 novembre au Stade de France".

La police incite toute personne disposant d'informations sur cet homme à contacter le numéro 197. Il s'agit de la cellule "Alerte attentat", active 24 heures sur 24 et sept jours sur sept. Ce numéro spécial, le 197, a été mis en place après les attentats afin de recueillir toutes les informations susceptibles d’aider les enquêteurs.

Depuis le 13 novembre, ils ont répondu à plus de 10 000 appels. Parfois, ce sont des personnes désorientées qui appellent : victimes ou familles de victimes. Elles n'ont rien à signaler mais elles ont besoin d'information, de réconfort ou encore de comprendre ce qui s'est produit, explique la police dans un communiqué.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !