Attentat de Londres : l'implication directe de Daech remise en question | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Attentat de Londres : l'implication directe de Daech remise en question
©

Nouveau

Attentat de Londres : l'implication directe de Daech remise en question

Selon des sources proches de l'enquête, l'attaque ne paraît pas être "un complot commandité".

Vendredi 15 septembre, vers 8h20, une explosion a eu lieu à la station de métro Parsons Green, dans le sud-ouest de Londres. 30 personnes ont été blessées et deux suspects arrêtés. L'attaque, commise à l'aide d'une bombe artisanale, qui n'a que partiellement explosée dans un train, a été revendiquée par l'Etat islamique via son organe de propagande Amak.

Un attentat inspiré par le mouvement djihadiste

Cependant, des sources proches de l'enquête et des autorités britanniques et américaines précisent que rien n'indique que l'attentat ait été explicitement commandité par une organisation précise.

>>> À lire aussi : Bombe à Londres, attaque à Paris : pourquoi il est urgent que nous passions d'une culture de l'indignation à une culture de la sécurité

Les cinq membres des administrations britannique et américaine affirment, sous couvert d'anonymat, qu'il est possible que l'attentat ait été uniquement inspiré par le mouvement djihadiste. "Cela ne me paraît pas être un complot commandité", a déclaré l'un d'eux.

 

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !