Attentat à Manchester : 22 morts et 59 blessés lors d'une explosion | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Attentat à Manchester : 22 morts et 59 blessés lors d'une explosion
©Capture d'écran / The Guardian

Terrorisme

Attentat à Manchester : 22 morts et 59 blessés lors d'une explosion

Ce mardi matin, la police britannique a évoqué un "agresseur solitaire avec un engin explosif improvisé sur lui".

Lundi soir après 22h30 (23h30 en France),  la police de Manchester a annoncé avoir été appelée suite à des informations faisant état d'une explosion dans la plus grande salle de concerts de la ville, la Manchester Arena, d'une capacité d'environ 20 000 personnes. Les faits se sont déroulés à la fin du concert de la chanteuse pop américaine Ariana Grande, alors que les spectateurs commençaient à sortir de la salle. La police a confirmé la mort de 22 personnes (dont des enfants) et environ 59 autres blessées. L'action n'a pas été revendiquée mais des proches de l'État islamique n'ont pas hésité à célébrer cet "acte terroriste", selon SITE.

Un "agresseur solitaire avec un engin explosif improvisé sur lui"

La police britannique est restée prudente pendant plusieurs heures avant de finir par déclarer qu'elle traitait l'affaire comme un "incident terroriste". Elle a ensuite annoncé procéder à une explosion contrôlée dans les jardins de la cathédrale, situés à quelques dizaines de mètres de la salle de concerts, tout près de la gare Victoria. Ce mardi matin, la police britannique a évoqué un "agresseur solitaire avec un engin explosif improvisé sur lui". "Les terroristes cherchent à créer une ambiance de peur", a-t-elle indiqué. "Il est important que nous menions nos vies quotidiennes". "Nous invitons le public qui possède les images et les vidéos à nous les transmettre", ont demandé les forces de l’ordre britanniques.

La Première ministre britannique Theresa May a exprimé sa sympathie aux familles des victimes. "Nous travaillons à établir tous les détails de ce qui est traité par la police comme une attaque terroriste épouvantable", a-t-elle déclaré. Elle présidera une réunion d'urgence du gouvernement ce matin, à neuf heures, selon plusieurs médias britanniques.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !