Attaques de Paris : comment Salah Abdeslam a quitté la France grâce à ses amis belges de Molenbeek | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Salah Abdeslam est toujours sous le coup d’un mandat d’arrêt international et n’a pas été retrouvé malgré plusieurs opérations de police.
Salah Abdeslam est toujours sous le coup d’un mandat d’arrêt international et n’a pas été retrouvé malgré plusieurs opérations de police.
©

Un appel à l'aide

Attaques de Paris : comment Salah Abdeslam a quitté la France grâce à ses amis belges de Molenbeek

Hamza Attou a reçu un appel de Salah Abdeslam : "Est-ce que tu sais me dépanner, venir me chercher à Paris ? Je te paie les péages et l’essence."

Salah Abdeslam, le seul terroriste des attaques de Paris encore vivant aujourd’hui, a réussi à quitter la France. Grâce aux informations du Nouvel Obs, on sait plus sur le déroulement des faits. Arrêtés samedi soir dans le quartier de Molenbeek, à Bruxelles, les deux hommes qui sont venus le chercher à bord d’une Golf depuis Bruxelles dans la nuit de vendredi à samedi, Hamza Attou et Mohamed Amri, nient avoir fait partie du dispositif des attaques de Paris.

RETROUVER NOTRE DOSSIER COMPLET SUR LES ATTENTATS DE PARIS

Ainsi, le site français raconte que les deux complices présumés de Salah, arrêtés samedi après-midi, ont été inculpés hier pour "attentat terroriste" et "participation aux activités d'un groupe terroriste", puis placés en détention provisoire après leur garde à vue. Ils nient toute participation aux attentats. L’Obs a recontrés leurs amis, à Molenbeek. I., l’un des copains des frères Brahim et Salah Abdeslam, deux des terroristes présumés des attentats français, livre un récit précis du déroulement de leur soirée de vendredi.

Ce témoin était en face du Café des Béguines, à Bruxelles, un bar a longtemps été tenu par Brahim Abdeslam. Selon I., vers 22 heures, l’un des plus jeunes de la bande, Hamza Attou, a reçu un appel de Salah Abdeslam : "Est-ce que tu sais me dépanner, venir me chercher à Paris ? Je te paie les péages et l’essence." Le jeune homme, sans voiture, aurait alors demandé à Mohamed Amri, propriétaire d’une Golf3, de venir avec lui chercher Salah.

A lire aussi - Salah Abdeslam aurait reservé deux chambres d'hôtel à Alfortville : des seringues retrouvées 

Une chose est sûre à l'heure actuelle : "les deux hommes ont bien franchi la frontière vers Paris samedi matin vers 3 heures. Leur voiture a ensuite été contrôlée à Cambrai vers 9 heures du matin, dans le sens Paris-Bruxelles. Lors de ce contrôle effectué par la gendarmerie nationale française dans le cadre de la fermeture des frontières, trois hommes ont été identifiés à bord. Les deux convoyeurs, ainsi que Salah Abdeslam. Ce dernier va ensuite réussir à prendre la fuite avant que les enquêteurs ne découvrent son implication dans les attentats."

Reste à savoir le degré d’implication des deux jeunes complices présumés. Selon le quotidien belge DH, les perquisitions à leurs domiciles auraient permis de découvrir du nitrate d’ammonium, un produit pouvant entrer dans la fabrication d’explosifs. Les deux hommes auraient affirmé en garde à vue que le nitrate était de l’engrais pour leur jardin. Chez Attou, la police aurait par ailleurs découvert des munitions de kalachnikov, affirme DH.

Les amis de Brahim et Salah, de la rue des Béguines, semblent étonnés tout de même d'un tel acte : "Je n’aurais jamais imaginé ça. Des petits vols, oui. Mais tous ces morts…. Les Abdeslam, ce sont mes copains. Brahim est comme un grand frère, une crème." Salah Abdeslam est toujours sous le coup d’un mandat d’arrêt international et n’a pas été retrouvé malgré plusieurs opérations de police spectaculaires menées dans la matinée dans le quartier de Molenbeek.

Lu sur Lobs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !