Assistants parlementaires du FN : Louis Aliot convoqué au pôle financier en vue d'une mise en examen | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Assistants parlementaires du FN : Louis Aliot convoqué au pôle financier en vue d'une mise en examen
©capture d'écran France Info

Justice

Assistants parlementaires du FN : Louis Aliot convoqué au pôle financier en vue d'une mise en examen

Selon BFMTV, le compagnon de Marine Le Pen "va faire valoir son droit au silence et ne pas répondre aux questions" des juges chargés de cette affaire.

Selon BFMTV, le vice-président du Front national et député Louis Aliot est entendu ce mardi 26 septembre par les juges, au pôle financier du tribunal de grande instance de Paris, en vue d'une mise en examen dans l'affaire des assistants parlementaires du FN. D'après les informations de BFMTV, le compagnon de Marine Le Pen devrait faire "valoir son droit au silence et ne pas répondre aux questions des magistrats" comme l'avait fait avant lui la présidente du FN, déjà mise en examen dans cette affaire. "Il estime, comme elle, que cette procédure est biaisée et contraire au principe de séparation des pouvoirs législatif et judiciaire", précise BFMTV. Son avocat devrait faire valoir une question prioritaire de constitutionnalité dans les prochains jours.

Louis Aliot est soupçonné d’avoir embauché un assistant parlementaire qui n’aurait en réalité travaillé qu’au siège du FN à Nanterre. Le Parlement européen s'est constitué partie civile dans ce dossier, qui concerne 17 eurodéputés et une quarantaine d'assistants parlementaires. Il évalue son préjudice potentiel à près de cinq millions d'euros.

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !