Armes chimiques en Syrie : la Russie et les Etats-Unis n'arrivent pas à s'entendre à l'ONU | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Armes chimiques en Syrie : la Russie et les Etats-Unis n'arrivent pas à s'entendre à l'ONU
©REUTERS/Carlo Allegri

Bras de fer

Armes chimiques en Syrie : la Russie et les Etats-Unis n'arrivent pas à s'entendre à l'ONU

Moscou a posé son veto contre une résolution présentée par Washington qui avait pour objectif de renouveler le mandat de la commission d’enquête sur l’utilisation d’armes chimiques.

Le conflit syrien reste une épine dans le pied des relations russo-américaines. Jeudi, Moscou a posé son veto contre une résolution présentée par les Etats-Unis qui avait pour objectif de renouveler le mandat de la commission d’enquête sur l’utilisation d’armes chimiques en Syrie. Les Russes ont utilisé ce droit de veto pour la 10e fois, au sein du Conseil de sécurité des Nations unies, depuis le début du conflit en 2011.

Peu après, une autre résolution, cette fois présentée par la Russie, a été rejetée faute de voix (quatre voix pour, sept contre et quatre abstentions). Ce projet réclamait une révision de la mission des enquêteurs, dont l'objectivité est critiquée par Moscou.

Pour Nikki Haley, ambassadrice américaine à l'ONU, la Russie empêche la communauté internationale "de dissuader" Damas "de futures attaques" chimiques. "Le message est clair : la Russie accepte le recours aux armes chimiques en Syrie. La Russie a tué le mécanisme d'enquête qui avait un soutien général dans ce Conseil" a-t-elle estimé.

Lu sur franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !