Arabie Saoudite : un prince libéré après avoir accepté de payer un milliard de dollars | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Arabie Saoudite : un prince libéré après avoir accepté de payer un milliard de dollars
©

Modeste obole

Arabie Saoudite : un prince libéré après avoir accepté de payer un milliard de dollars

Arrêté lors d'une spectaculaire purge anti-corruption début novembre, le prince Metab ben Abdallah aurait été libéré de sa prison de luxe.

Libre…en échange d'un gros chèque. Arrêté lors d'une spectaculaire purge anti-corruption début novembre, le prince Metab ben Abdallah a été libéré de sa prison de luxe, à l'hôtel Ritz-Carlton de Ryad, rapporte l'agence de presse Reuters.

Cet homme de 65 ans a été durant un moment considéré comme un potentiel prétendant au trône saoudien. Ancien chef de la Garde nationale, il était enfermé avec d'autres membres de la famille royale, comme Al-Walid ben Talal, classé parmi les plus grandes fortunes du monde, mais aussi des ministres et des hommes d'affaires. Ce coup de filet a été mis en oeuvre après la mise en place d'une commission anticorruption présidée par le prince héritier Mohammed ben Salmane, considéré comme le nouvel homme fort de l'Arabie saoudite.

Selon un officiel saoudien cité par Reuters, Metab ben Abdallah aurait accepté de payer un milliard de dollars en échange de sa libération. Toujours selon cette source, le prince aurait reconnu les accusations de corruption qui pèsent sur lui, condition sine qua non pour être libéré. Il était notamment accusé de détournement de fonds et d'avoir embauché des employés fictifs.

Lu sur Reuters

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !