Après les attentats de Paris, des restaurateurs lancent l'initiative "Tous au bistrot" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Le logo utilisé pour promouvoir cette initiative s'est approprié le dessin de "Peace for Paris".
Le logo utilisé pour promouvoir cette initiative s'est approprié le dessin de "Peace for Paris".
©

Soutien

Après les attentats de Paris, des restaurateurs lancent l'initiative "Tous au bistrot"

Plusieurs brasseurs et cafetiers français observeront une minute de silence, le mardi 17 novembre à 21h.

Les terrasses de plusieurs restaurants des 9e et 10e arrondissements de Paris - le Carillon, le Petit Cambodge, La Casa Nostra, À la bonne bière et la Belle Equipe – ont été attaquées vendredi 13 novembre au soir par des terroristes, tuant 39 personnes et en blessant beaucoup d'autres.

>>>>>>RETROUVER NOTRE DOSSIER COMPLET SUR LES ATTENTATS DE PARIS

Afin de soutenir les professionnels de la restauration et du spectacle touchés par ces attentats sanglants, le guide Fooding appelle tous les Français à sortir prendre un verre ou dîner dans les cafés et les restaurants, mardi 17 novembre, et lance le slogan #tousaubistrot sur les réseaux sociaux.

"En soutien à l'initiative spontanée de restaurateurs, brasseurs et cafetiers français - parmi lesquels certains observeront une minute de silence ce mardi soir, à 21 heures, dans leur établissement -, le guide Fooding invite tous ses amis, lecteurs, followers, visiteurs, et plus généralement tous les Français qui le peuvent, à investir les restaurants, bistrots, bars, cafés et brasseries du coin, mardi soir" peut-on lire sur le site du guide gastronomique.

Le logo utilisé pour promouvoir cette initiative s'est approprié le dessin de "Peace for Paris", une Tour Eiffel dans un rond noir réalisé par le graphiste Jean Jullien, remaniée en assiette, entourée d'un couteau et d'une fourchette.

"Des restaurateurs ont appelé le Fooding, on a décidé de leur servir de caisse de résonance et de les aider (…) ce ne sont pas seulement des restaurants du guide Fooding (…) Notre objectif, c'est que mardi soir les gens retournent dans leur bistrot en bas de chez eux. Il faut rallumer les lumières" explique le fondateur du guide, Alexandre Cammas, cité par l'AFP.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !