Après le meurtre de 2 journalistes en direct, Barack Obama relance le débat sur le port d'armes aux Etats-Unis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Barack Obama s'engage dans une nouvelle lutte contre la NRA
Barack Obama s'engage dans une nouvelle lutte contre la NRA
©Reuters

Bras de fer

Après le meurtre de 2 journalistes en direct, Barack Obama relance le débat sur le port d'armes aux Etats-Unis

Le président s'engage à nouveau dans un bras de fer contre la NRA afin de mieux encadrer la vente et l'utilisation des armes à feu.

Les images ont choqué le monde entier. Mercredi, deux journalistes d'une chaîne locale de Virginie ont été tués par balle. Ce drame a relancé le débat sur le port d'armes aux Etats-Unis. L'administration Obama a appelé le Congrès à repenser la loi sur la vente et l'utilisation des armes à feux, une mesure de "bon sens" selon le porte-parole du Président Américain, Josh Earnest.  

Mener cette mesure à bien s'annonce difficile puisqu'elle se retrouve face à la puissante NRA (National Rifle Association) bénéficiant toujours du soutien des Républicains majoritaires au Congrès. Tous deux justifient leur position en s'appuyant sur le deuxième amendement de la Constitution américaine, lequel fait du port d'arme un droit pour tous. Certaines villes américaines avaient déjà tenté de durcir la législation sur les armes à feux. Los Angeles voulait que les particuliers mettent leurs armes sous clefs ou les neutralisent ; Seattle voulait taxer l'achat d'armes à feux… Mais à chaque fois, la NRA est sortie vainqueur de ces bras de fer.

Ainsi, bien que la position de Barack Obama soit formelle et qu'il n'hésite pas à exprimer régulièrement sa frustration quant au manque de régulation en ce qui concerne le port d'arme, la NRA paraît à nouveau en position de force. Et ce malgré des incidents de plus en plus fréquents… 

Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !