Allemagne : un concert interrompu après des slogans nazis entonnés par des fans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Allemagne : un concert interrompu après des slogans nazis entonnés par des fans
©Odd ANDERSEN / AFP

Réaction immédiate

Allemagne : un concert interrompu après des slogans nazis entonnés par des fans

Les forces de police ont mis fin à un concert organisé près de la frontière polonaise, alors que plusieurs dizaines de spectateurs avaient commencé à scander "Sieg Heil", slogan inhérent au IIIe Reich d'Adolf Hitler.

Aux notes de musique ont succédé les chants néonazis. C'est la raison pour laquelle les autorités ont interrompu le concert qui se déroulait samedi 1er décembre dans la commune d'Ostritz, en Saxe, près de la frontière avec la Pologne, rapporte 20 Minutes ce lundi. Le concert, qui réunissait des groupes "de la scène d'extrême droite" selon un communiqué des autorités, a tourné court lorsque plusieurs dizaines de fans ont commencé à scander le slogan nazi "Sieg Heil", interdit par la loi allemande au même titre que les swastikas et symboles rappelant l'Allemagne nazie de la Seconde Guerre mondiale.  

L'extrême droite monte en flèche

 C'est vers 23h20, heure locale, que les choses ont dégénéré. Les policiers postés autour de la salle ont entendu la fouler crier "Sieg Heil", puis sont intervenus. Plusieurs témoins ont confirmé avoir entendu scander le slogan nazi. Une enquête a été ouverte. La région abrite régulièrement des événements d'extrême droite. En avril dernier, un festival de musique avait été organisé autour du thème de la "Reconquête de l'Europe" et le jour de la date d'anniversaire d'Adolf Hitler.

Une résurgence de l'extrême droite qui fait suite à la vague migratoire subie par le pays depuis plusieurs années, et qui se traduit dans les urnes : le parti anti-immigration et anti-islam Afd (Alternative für Deutschland) est entré en septembre 2017 à la chambre des députés. Fin août, des manifestations hostiles aux migrants et des "chasses aux étrangers" avaient eu lieu à Chemnitz, un peu plus à l'ouest du pays.

20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !