Alerte à la bombe à Bruxelles : le suspect admet avoir tout inventé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Alerte à la bombe à Bruxelles : le suspect admet avoir tout inventé
©Flickr/fdecomite

Tension

Alerte à la bombe à Bruxelles : le suspect admet avoir tout inventé

Un centre commercial du centre-ville avait été évacué ce mardi matin.

Une alerte à la bombe a laissé craindre le pire, ce mardi matin, dans le centre commercial City 2 au cœur de Bruxelles. Les démineurs avaient bouclé le quartier après le signalement d'un homme portant une ceinture explosive. L'homme a finalement été arrêté et sa ceinture examinée. Selon le média belge La dernière heure, elle était en fait remplie de sel et de biscuitset donc totalement inoffensive. 

Mardi après-midi, le suspect a avoué aux enquêteurs qu'il avait tout inventé, a annoncé le parquet de la capitale belge.

Cet homme âgé de 26 ans, identifié par les initiales "J.B.", avait lui-même contacté la police vers 05h30, affirmant avoir été enlevé et déposé à proximité du grand centre commercial City 2 "avec une ceinture d'explosifs qui devait être déclenchée à distance par une tierce personne". Interpellé sur place, il a été entendu par les enquêteurs, qui se sont également rendus au domicile de sa mère, a expliqué le parquet dans un communiqué publié dans l'après-midi.

"Pour l'instant, la situation est sous contrôle", a indiqué le Premier ministre Charles Michel qui avait subitement annulé tous ses rendez-vous pour se rendre au centre de crise où avait lieu une réunion du conseil national de sécurité. "Les services de sécurité restent extrêmement vigilants". L'homme de 26 ans "est connu de la justice pour divers faits, y compris certains liés à des problèmes psychiatriques" a indiqué le parquet. 

Malgré la fausse alerte, la police belge reste très vigilante en ce mois de ramadan où l'Etat islamique a appelé à frapper le pays. La semaine dernière, une information des services de renseignement alertait sur des menaces imminentes en Europe. 

Lu sur la RTBF

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !