Standard and Poor's dégrade quatre banques françaises | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Standard and Poor's dégrade
quatre banques françaises
©

Ca c'est fait

Standard and Poor's dégrade quatre banques françaises

L'agence de notation américaine a revu à la baisse sa notation de BPCE, Caisse des Dépôts, Crédit Agricole et Société Générale. La note de BNP Paribas reste inchangée.

Dans le sillage de la dégradation de la note souveraine de la France, l'agence de notation américaine Standard and Poor's (S&P) a revu à la baisse les notes de quatre banques françaises  : Société Générale, BPCE, Crédit Agricole et la Caisse des Dépôts et Consignations.

Standard & Poor's a abaissé d'un cran la note de Société Générale à "A", tout en maintenant des perspectives stables. De même, L'agence de notation a dégradé d'un cran la note de BPCE de A+ à A et maintenu des perspectives stables sur le groupe bancaire. La note de Crédit Agricole a connu le même sort, la banque est désormais notée "A" et dotée de perspectives négatives. Enfin, l'agence de notation a retiré sa note maximale "AAA" à la Caisse des dépôts et consignations (CDC), bras armé de l'Etat dans le domaine financier, dans le sillage de la dégradation de la note de la France, selon un communiqué consultable mardi sur son site.

Pour S&P, il est "pratiquement certain" que les autorités françaises viendraient à la rescousse de la Caisse en cas de difficultés et il est donc logique que les deux notes soient alignées. "Tout changement de la note souveraine de la France ou de sa perspective aurait pour conséquence immédiate un changement similaire pour la CDC", a prévenu l'agence.

En revanche, S&P a confirmé la note de BNP Paribas après avoir un temps songé à l'abaisser. Les notes du groupe bancaire, que l'agence avait placées sous revue dans l'optique d'un possible abaissement le 7 décembre, restent fixées à "AA-" pour la dette long terme et "A-1+" pour la dette court terme. Cette note long terme est la quatrième meilleure possible dans l'échelle de classification de S&P, ce qui fait de BNP Paribas l'une des banques européennes les mieux notées, et l'une des rares à conserver un "double A".

Cette notation traduit la position commerciale "très solide" de BNP Paribas, sa très bonne gestion du risque et sa liquidité "adéquate", même si ses résultats, ses fonds propres et sa capacité de refinancement ne sont que "moyens", indique le communiqué de l'agence américaine.

Lu sur Le Figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !