Afrique : le japon veut investir plus de 10 milliards pour rattraper la Chine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Afrique : le japon veut investir plus de 10 milliards pour rattraper la Chine
©

Lutte d'influence

Afrique : le japon veut investir plus de 10 milliards pour rattraper la Chine

Le Premier ministre nippon l'a annoncé devant un parterre de chefs d'Etat africains, à l'ouverture d'une conférence dédiée à au continent.

Le Japon a annoncé ce samedi 1er juin une aide publique de 10,6 milliards d'euros en cinq ans pour l'Afrique, à l'ouverture d'une conférence dédiée à au continent.

"Dans les cinq ans à venir, le Japon soutiendra la croissance africaine via des aides publiques et privées de 3 200 milliards de yens (24,2 milliards d'euros), dont une aide publique au développement de 1 400 milliards de yens (10,6 milliards d'euros)", a déclaré le Premier ministre japonais, Shinzo Abe.

Sur ce total, a précisé le Premier ministre, "le Japon fournira 650 milliards de yens (environ 5 milliards d'euros) en cinq ans pour le développement des infrastructures". Le chef d'Etat a notamment insisté sur l'importance des "couloirs internationaux" de transports au sein du continent et sur l'amélioration des réseaux électriques.

La stratégie nippone vise clairement à contrecarrer la domination chinoise dans la région. En effet, la Chine est devenue en 2009 le premier partenaire commercial de l'Afrique. 

Les programmes d'aide japonais ont été salués par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, qui ont tous les deux loué ces efforts d'élimination de la pauvreté.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !