Affaire Tapie : l'homme d'affaires placé en garde à vue | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Affaire Tapie : l'homme d'affaires placé en garde à vue
©

Rebondissements

Affaire Tapie : l'homme d'affaires placé en garde à vue

Bernard Tapie devait être entendu ce lundi matin par la police dans le cadre dans l'affaire qui l'oppose à Adidas.

C'est décidément une histoire sans fin. Bernard Tapie a été placé en garde à vue ce lundi matin. L'homme d'affaires était convoqué ce lundi par la brigade financière dans le cadre de l'affaire d'arbitrage dans le conflit qui l'oppose à Adidas. 

Il y a cinq ans, Bernard Tapie avait obtenu 403 millions d'euros d'un tribunal arbitral, en règlement du litige avec le Crédit Lyonnais né de la vente en 1993 de l'équipementier sportif Adidas, qu'il avait acquis trois ans plus tôt.

Les juges d'instruction soupçonnent cet arbitrage d'avoir été biaisé à son profit. Ils veulent savoir comment l'homme d'affaires a plaidé sa cause à l'Elysée et au ministère de l'Economie et s'intéressent de près à ses liens avec les arbitres.

La semaine passée, Stéphane Richard, le PDG d'Orange et ex-directeur de cabinet de l'ancienne ministre de l'Economie Christine Lagarde, l'ancien patron du Consortium de réalisation (CDR, chargé de gérer l'héritage du Crédit Lyonnais) Jean-François Rocchi, et l'un des juges arbitraux, Pierre Estoup, ont été mis en examen pour "escroquerie en bande organisée" dans ce dossier.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !