Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Justice

Affaire Pistorius : la justice rejette l'appel du parquet malgré une peine "scandaleusement clémente"

Le sextuple champion paralympique avait été condamné à six ans de réclusion pour le meurtre de sa petite amie.

Oscar Pistorius ne sera finalement pas rejugé. La justice sud-africaine a rejeté vendredi la demande du parquet qui souhaitait que l’affaire Pistorius soit renvoyée devant la Cour Suprême d’appel. Pour rappel, le sextuple champion paralympique avait été condamné à six ans de réclusion pour le meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp de quatre balles la nuit de la Saint-Valentin 2013. "La demande d’appel est rejetée. Je ne suis pas persuadée que cet appel ait une chance raisonnable de succès et qu’un autre tribunal puisse arriver à des conclusions différentes", a déclaré la juge Thokozile Masipa, au tribunal de Johannesburg. 

Le feuilleton judiciaire de l'ancienne star absolue du paralympisme n'est pas forcement terminée puisque le parquet dispose encore d’un ultime recours. "Le parquet a toujours l’option de saisir directement la Cour suprême d’appel pour obtenir une peine plus lourde", explique Stephan Terblanche, professeur de droit à l’université d’Afrique du Sud.

Pour le procureur Gerrie Nel, la peine infligé à Oscar Pistorius est "scandaleusement clémente". Selon lui, le Sud-Africain n'a pas montré de remords et n’a "jamais réussi à fournir une explication acceptable" pour son crime. La défense de l'athlète parle elle d'acharnement. Selon des médias sud-africains, l'athlète se trouve sous surveillance anti-suicide, 24h/24, après avoir été hospitalisé début août pour avoir tenté de se tailler les veines du poignet.

Lu sur Le Point
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.