Affaire NSA : Fabius recadre Kerry... mais pas trop | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Affaire NSA : Fabius recadre Kerry... mais pas trop
©

Léger savon

Affaire NSA : Fabius recadre Kerry... mais pas trop

Les deux hommes se sont entretenus ce mardi matin au Quai d'Orsay.

Un coup d'épée dans l'eau ? C'est peut-être ce qui s'est passé ce mardi matin au Quai d'Orsay. Car Laurent Fabius a bien vu John Kerry à propos des nouvelles révélations du Monde dans l'affaire d'espionnage de la NSA mais il n'est pas sûr que le chef de la diplomatie américaine l'ait entendu...

Lors de leur entretien, le ministère des Affaires étrangères "a renouvelé" sa demande d'explication "sur les pratiques d'espionnage inacceptables entre partenaires et qui doivent cesser", a relaté Romain Nadal, le porte-parole de Fabius dans un communiqué. Les deux hommes se sont donc expliqués à 7 heures juste avant leur départ pour Londres, où se tient une réunion de onze pays "Amis de la Syrie". John Kerry a écouté sans broncher. Lundi soir, il avait déjà dit que les États-Unis allaient parler son "vieil allié". Ecouter, parler, rassurer mais quid ensuite dans les faits.

Même si de nombreuses personnalités politiques ont demandé davantage d'explications aux Etats-Unis, il n'est pas certain qu'ils aient réellement envie d'en fournir. Barack Obama ne semble d'ailleurs pas prendre ce chemin. Le président américain a d'autres problèmes plus importants à régler dans son pays : notamment faire appliquer sa nouvelle réforme de santé.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !