Affaire Leonarda : remise des conclusions de l'enquête administrative vendredi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Affaire Leonarda : remise des conclusions de l'enquête administrative vendredi
©

Expulsion

Affaire Leonarda : remise des conclusions de l'enquête administrative vendredi

Celles-ci ne devraient toutefois pas être communiquées publiquement, dans un premier temps.

L'affaire Leonarda se poursuit. Selon une source proche du dossier, les conclusions de l'enquête administrative diligentée par le ministère de l'Intérieur seront remises vendredi en fin de journée. Il n'est cependant pas acquis que ce rapport fasse l'objet d'une "communication publique et immédiate". 

L'enquête devrait toutefois permette de déterminer si cette expulsion s'est déroulée en toute légalité. Jean-Marc Ayrault avait déclaré devant l'Assemblée nationale que la famille kosovare expulsée pourrait revenir si "une faute" était établie. François Hollande n'a, de son côté, pas encore exprimé sa position sur le sujet.

L'expulsion, le 9 octobre dernier, de Leonarda et sa famille a conduit à une très vive polémique. La gauche reproche au gouvernement, et à Manuel Valls en particulier, sa politique d'immigration tandis que des milliers de lycéens se sont réunis jeudi pour protester contre sa reconduite au Kosovo. Alors qu'un nouveau rassemblement est prévu place de la Bastille à la mi-journée, le ministre de l'Intérieur a finalement reçu le soutien de Najat Vallaud-Belkacem et Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses prédécesseurs place Beauvau.

L'histoire connait depuis des rebondissements réguliers. Selon BFMTV, le père de Leonarda aurait menti aux autorités françaises sur l'origine de sa femme et de ses enfants, tous nés en Italie, pour obtenir l'asile en France. Il aurait pour cela usé d'un faux certificat de mariage qu'il se serait procuré à Paris pour une cinquantaine d'euros.

Lu sur le Nouvel Observateur

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !