Affaire Hollande-Gayet : le président se rend aux Pays-Bas sans Valérie Trierweiler | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
François Hollande se rend aux Pays-Bas sans Valérie Trierweiler
François Hollande se rend aux Pays-Bas sans Valérie Trierweiler
©Reuters

Une absence qui va faire parler

Affaire Hollande-Gayet : le président se rend aux Pays-Bas sans Valérie Trierweiler

Il s'agit du premier déplacement officiel à l'étranger du chef de l'Etat depuis les révélations d'une supposée relation avec l'actrice Julie Gayet.

C'est un signe fort. Même s'il ne faut en aucun cas tirer des conclusions hâtives. Mais pour sa première visite officielle à l'étranger depuis les révélations de Closer, il y a dix jours, François Hollande se déplace ce lundi sans sa compagne Valérie Trierweiler. Suite aux informations du magazine people faisant état d'une supposée relation entre le président et l'actrice Julie Gayet, la première dame avait été hospitalisé sous le choc de la publication. Elle a quitté samedi l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Toutefois, la journaliste de Paris-Match n'a pas rejoint l'Elysée. Valérie Trierweiler se trouve en effet actuellement à la résidence d'Etat de la Lanterne où elle doit se reposer quelques jours de repos.

Une explication pour justifier son absence lors du déplacement de François Hollande aux Pays-Bas ? Peut-être. Quoi qu'il en soit, le chef de l'Etat ne commentera pas cette information. Il a assuré qu'il ne parlerait de la situation de son couple seulement avant sa visite d'Etat le 11 février aux Etats-Unis à l'invitation du président Barack Obama et de son épouse Michelle. En attendant il sera lundi seul au déjeuner officiel offert par le roi Willem-Alexander, alors que les Premières dames sont traditionnellement conviées à ces repas officiels. Et il faudra faire avec.

lu sur le Midi Libre

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !