Affaire Guéant : une enquête administrative diligentée par Manuel Valls | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Claude Guéant est dans la tourmente.
Claude Guéant est dans la tourmente.
©Reuters

Alerte

Affaire Guéant : une enquête administrative diligentée par Manuel Valls

L'enquête vise les primes dont Claude Guéant assure avoir bénéficié pour expliquer plusieurs factures payées en liquide lorsqu'il était au ministère de l'Intérieur.

Rien ne va plus pour Claude Guéant. Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a en effet diligenté ce jeudi une enquête administrative sur les primes dont Claude Guéant aurait bénéficié selon lui quand il était encore ministre de l'Intérieur.

Manuel Valls a ainsi expliqué dans un communiqué que "des déclarations publiques jetant le doute sur le bon usage" des frais d'enquête et de surveillance, une enquête a été ouverte "à la demande du Premier ministre" Jean-Marc Ayrault. Les résultats ne devraient pas se faire attendre très longtemps puisqu'ils devraient être rendus "dans un mois".

Pour rappel, Le Canard enchaîné a révélé le 30 avril dernier que les policiers ont découvert au domicile de Claude Guéant des paiements en liquide suspects atteignant une somme totale de 20 000 à 25 000 euros. Ces découvertes avaient eu lieu dans le cadre d'une perquisition menée dans l'affaire d'un éventuel financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

Claude Guéant a alors justifié ces sommes en assurant avoir bénéficié jusqu'à l'année 2006 d'un système de primes en espèces mis en place de manière occulte au ministère de l'Intérieur. Mais cette défense est loin d'avoir convaincue, d'autant plus que de nombreux ex-collaborateurs du ministère de l'Intérieur, dont l'ancienne ministre Chantal Jouanno ou encore Rachida Dati, ont démenti les justifications données par Claude Guéant. Chantal Jouanno a ainsi affirmé au journal Le Monde qu'elle ne touchait "que des primes sur [son] compte bancaire, rien en liquide".


Enquête administrative sur les primes touchées...par BFMTV

Lu sur Le Monde.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !