Affaire Bygmalion : Jean-François Copé continue de dire qu'il ne savait rien | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jean-François Copé a évoqué l'affaire Bygmalion
Jean-François Copé a évoqué l'affaire Bygmalion
©Reuters

Bonus track

Affaire Bygmalion : Jean-François Copé continue de dire qu'il ne savait rien

Dans un documentaire de France 2 dont la chaîne et Europe 1 révèle un extrait en exclusivité ce vendredi, l'ex-patron de l'UMP explique encore attendre que la justice face son travail.

Affaire Bygmalion suite et sans doute pas fin. Dans un documentaire qui sera diffusé dimanche à 13h15 sur France 2, Jean-François Copé revient sur cette affaire qui l'avait poussé à quitter son poste de président de l'UMP. Plusieurs mois plus tard, les équipes de la chaîne ont été à la rencontre du maire de Meaux. Dans un restaurant kebab de sa ville, il revient pour la première fois face caméra sur cette affaire qui a secoué son parti et assure qu'il ne savait rien. "J'ai tout découvert le 15 mai, à travers l'article qui a été fait par Libération" lance-t-il aux côtés de son épouse. 

"Que vous dire de plus... Je sais, moi, que je ne savais rien. Et j'ai toute confiance dans le travail de la justice pour le voir". En veut-il à Jérôme Lavrilleux pour ses révélations ? "Je pense surtout que tout ça est un grand gâchis" dit-il. A-t-il songé à plaquer la politique ? "Je me suis posé la question. C'était tellement violent..." déclare encore l'élu.

Nouvelle question du journaliste pour savoir s'il y a eu "engrenage". "C'est ce que j'ai compris... Moi, je n'étais pas associé à tout cela" répond Copé avant de lancer qu'il ne veut "pas en dire plus. C'est vraiment à la justice que je réserverai le détail de ce que je pense de tout cela". Dans cette affaire, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire contre X pour "faux et usage de faux", "abus de confiance", "tentative d’escroquerie" et "complicité et recel de ces délits".

 


Copé évoque Bygmalion : "je sais que je ne... par Europe1fr

Lu sur francetvinfo.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !