Actes islamophobes : ils sont en hausse de 11,3% sur les neuf premiers mois | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Actes islamophobes : ils sont en hausse de 11,3% sur les neuf premiers mois
©

Alarmant

Actes islamophobes : ils sont en hausse de 11,3% sur les neuf premiers mois

C’est ce que dénonce ce samedi l'Observatoire national contre l'islamophobie, qui s'inquiète notamment des agressions de femmes voilées.

La question du racisme est sur toutes les lèvres en France. Depuis quelques semaines, la ministre de la Justice Christiane Taubira est prise pour cible. Des actes et propos à son encontre qui ont relancé le débat. Mais voilà que ce samedi, de nouveaux chiffres sont publiés en rapport avec ce thème. En effet, selon l’Observatoire national contre l’islamophobie, les actes islamophobes sont en hausse de 11,3% sur les neufs premiers mois de l’année par rapport à la même période en 2012. Une augmentation qui inquiète. Plus précisément, l'Observatoire a répertorié 157 actes islamophobes, un chiffre englobant actions et menaces, contre 141 en 2012.

"Après une certaine accalmie durant l'été, les chiffres repartent à la hausse pour octobre et novembre", regrette le président de l'Observatoire, Abdallah Zekri. Et celui-ci de s’alarmer plus précisément face à la montée d'un "nouveau phénomène", à savoir l'agression des femmes portant un foulard. En effet, selon lui il y a eu 14 agressions de ce type entre les incidents d'Argenteuil et Trappes, en région parisienne, et Reims.

Les chiffres communiqués par l'Observatoire concernent "uniquement les actes pour lesquels il y a eu dépôt de plainte et main courante dans les commissariats et gendarmeries", souligne l'Observatoire, estimant qu'ils sont "en dessous de la réalité" en raison des réticences de "nombreux" musulmans à porter plainte. L'Observatoire, placé sous l'autorité du Conseil français du culte musulman s'inquiète aussi d'une "forte augmentation" de l'islamophobie "via la cyber-haine", évoquant des courriels en chaîne qui propagent "des mensonges" sur l'islam et les musulmans et "prônent la haine". Pas de quoi se réjouir donc.

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !