A l'Unesco, François Hollande salue "les messages de solidarité venus du monde entier" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
A l'Unesco, François Hollande salue "les messages de solidarité venus du monde entier"
©POOL New / Reuters

Solidaires

A l'Unesco, François Hollande salue "les messages de solidarité venus du monde entier"

Le chef de l'Etat a également annoncé que la France allait instaurer un "droit d'asile" pour les œuvres d'art menacées par l'Etat islamique.

4 jours après les attentats meurtriers de Paris, François Hollande s'est exprimé devant la 70e Assemblée générale de l'Unesco. Lors de son discours, le chef de l'Etat a tenu à saluer "les gestes d'amitié" et les messages de solidarité du monde entiern venus "de l'Opéra de Sydney, de la porte de Brandebourg, de la Perle de l'Orient en Chine et du Metropolitan Opera de New York." 

"Tous ces lieux dans tous vos pays, pavoisés au couleur du drapeau français, c'était le même message de solidarité qui nous était adressé", a souligné François Hollande. "C'était aussi la même confiance, dont vous vouliez une fois encore, porter témoignage, de la force que vous donner à la France de porter ces valeurs."

>>>>RETROUVEZ AUSSI NOTRE DOSSIER SUR LES ATTENTATS DE PARIS

Par ailleurs, le président de la République a annoncé mardi que la France allait instaurer un "droit d'asile" face aux œuvres menacées par l'Etat islamique. "Le droit à l'asile vaut pour les personnes, mais l'asile vaut également pour les œuvres, le patrimoine mondial. C'est la raison pour laquelle cette disposition figurera dans la loi Liberté de la création que la ministre de la Culture Fleur Pellerin est en charge de faire voter au Parlement" 

Lu sur MyTF1News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !