1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Social
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour  l'"acte ultime"
©LIONEL BONAVENTURE / AFP

Ultime message au président ?

1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"

Alors qu'Emmanuel Macron va dévoiler ses mesures ce jeudi, dans le cadre d'une conférence de presse, à l'occasion de la fin du Grand débat national, les Gilets jaunes ont l'intention de se mobiliser massivement pour le 1er mai. Des blacks blocs et des casseurs pourraient également s'immiscer au cœur des cortèges.

Les Gilets jaunes vont se mobiliser samedi prochain, pour le 24e acte. Mais une autre date mobilise toutes les attentions. La manifestation parisienne du 1er mai pourrait être une date importante pour les Gilets jaunes dans le cadre des rassemblements syndicaux traditionnels, liés à la fête du travail.

Lors de l'acte 23, ce samedi, 220 personnes ont été placées en garde à vue à Paris. 9.000 personnes étaient rassemblées à Paris, selon le ministère de l'Intérieur, un chiffre bien supérieur à ceux des dernières semaines.

Emmanuel Macron va dévoiler des mesures concrètes et faire un certain nombre de propositions ce jeudi 25 avril dans le cadre d'une conférence de presse. Le chef de l'Etat va tenter de répondre à la crise des Gilets jaunes et apporter des réponses à l'issue du Grand débat national. 

Les manifestations du 1er mai 2018 avaient été le théâtre du début de l'affaire Benalla, avec la fameuse vidéo dévoilée par Le Monde, l'été dernier, montrant l'intervention de Vincent Crase et d'Alexandre Benalla, place de la Contrescarpe, à Paris.

La date du 1er mai pourrait donc marquer une nouvelle étape importante pour le mouvement des Gilets jaunes avant la trève estivale. Selon des informations du JDD, l'une des figures des Gilets jaunes, Eric Drouet a lançé sur son groupe Facebook "La France en colère!!!" un sondage afin de décider du "prochain grand rassemblement" à Paris. Avec plus de 7.000 voix, la date du 1er mai avait été plébiscitée par les Gilets jaunes par rapport à celle du 20 avril. Sur Facebook, deux événements à Paris créés par des collectifs de Gilets jaunes rassemblent déjà plus de 10.000 personnes intéressées pour le 1er mai.

Un autre événement, baptisé "Acte Ultime : Paris, capitale de l'émeute" rencontre également un franc succès sur Internet. Créé par plusieurs pages, dont "Black Bloc France", il appelle à "un 1er mai jaune et noir" : 

"Nous lançons un appel à tous les révolutionnaires de France et d'ailleurs, à tous ceux qui veulent que cela change, à venir former un cortège déterminé et combatif. La répression s'abat sur toutes et tous, notre riposte doit être commune et solidaire. Contre Macron et son monde, prenons la rue tous ensemble pour faire revivre la convergence des colères et des espoirs. Préparons nous, équipons nous, organisons nous, pour le renverser et lui faire revivre une journée en enfer. La guerre est déclarée!".

La manifestation du 1er mai fera donc figure de nouveau test pour les forces de l'ordre. Les cortèges syndicaux et le traditionnel défilé du 1er mai pourrait être marqué par une importante mobilisation des Gilets jaunes et par l'arrivée de black blocs en marge des cortèges. Reste à savoir si Emmanuel Macron parviendra à répondre à l'attente des Gilets jaunes lors de ses annonces jeudi prochain. 

Le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !