11 500 policiers et gendarmes mobilisés à Paris pour le 14 juillet | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
11 500 policiers et gendarmes mobilisés à Paris pour le 14 juillet
©REUTERS/Benoit Tessier

Encadrement

11 500 policiers et gendarmes mobilisés à Paris pour le 14 juillet

En prévision de possibles violences urbaines, la préfecture de police déploiera par ailleurs "un dispositif de sécurisation au cours des nuits du 13 au 15 juillet", à Paris, en Seine-Saint-Denis, dans les Hauts-de-Seine et dans Val-de-Marne.

La préfecture de police de Paris a annoncé ce mercredi que 11 500 policiers et gendarmes seront déployés dans la capitale pour sécuriser les festivités du 14 juillet "sur fond de menace terroriste élevée". 

Lors du défilé qui aura lieu jeudi matin sur les Champs-Élysées, "plus de 3 000 membres des forces de l'ordre seront engagés" à Paris, et plusieurs dispositifs de préfiltrage permettront de contrôler l'accès à différentes zones, a expliqué la porte-parole de la préfecture, Johanna Primevert, citée par l'AFP. Au Champ-de-Mars, le concert suivi du traditionnel feu d'artifice sera encadré par 2500 policiers et gendarmes tout au long de la soirée. 

"Contrairement aux éditions précédentes, la scène du concert ne sera pas installée au pied de la tour Eiffel, mais sur l'avenue Joseph-Bouvard, réduisant ainsi l'espace d'accueil du public", précise la préfecture. 

En prévision de possibles violences urbaines, la préfecture de police déploiera par ailleurs "un dispositif de sécurisation au cours des nuits du 13 au 15 juillet", à Paris, en Seine-Saint-Denis, dans les Hauts-de-Seine et dans Val-de-Marne. 

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !