"Lobbies sionistes" : Jean-Frédéric Poisson devrait éviter l'exclusion de la primaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
"Lobbies sionistes" : Jean-Frédéric Poisson devrait éviter l'exclusion de la primaire
©BRT

Sauvé

"Lobbies sionistes" : Jean-Frédéric Poisson devrait éviter l'exclusion de la primaire

Le président du Parti chrétien démocrate est reçu ce mardi midi par la Commission nationale d'organisation de la primaire de la droite.

L'étoile filante a fait long feu… Après avoir été la "révélation" du débat, Jean-Frédéric Poisson va plaider pour éviter son exclusion de la primaire de droite. Le patron du Parti chrétien démocrate est reçu ce midi par la Commission nationale d'organisation de la primaire de la droite, qui devra statuer sur son cas. Selon les informations du Monde, il devrait éviter son éviction. Mais à quel prix…

"Je suis effondré de devoir préciser publiquement toute l'abjection que suscitent chez moi l'antisémitisme et l'antisionisme" a expliqué le député dans une lettre à Thierry Solère, président de la Commission d'organisation. "Mon engagement politique personnel, tous les ouvrages que j'ai publiés et mes milliers de prises de parole en public ne comportent pas un seul mot haineux à l'égard de qui que ce soit." Ses explications semblent avoir suffi malgré la colère de plusieurs élus, dont sa rivale à la primaire Nathalie Kosciusko-Morizet.

Pour rappel, Jean-Frédéric Poisson affirmait qu'Hillary Clinton était soumise aux "lobbies juifs", une expression qui a déclenché la colère du Conseil représentatif des institutions juives de France.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !