Jean Castex adopte une ligne dure et dénonce "l’ennemi de la République" : "une idéologie politique qui s’appelle l’islamisme radical" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jean Castex
Jean Castex
©ludovic MARIN / AFP / POOL

Séparatisme

Jean Castex adopte une ligne dure et dénonce "l’ennemi de la République" : "une idéologie politique qui s’appelle l’islamisme radical"

Le projet de loi baptisé « confortant les principes républicains » présenté en Conseil des ministres aujourd'hui

Alors que le projet de loi « confortant les principes républicains » devait être présenté en conseil des ministres, mercredi 9 décembre, Jean Castex défend une ligne dure note Le Monde qui l'a interviewé.

Quand le quotidien du soir lui demande pourquoi le projet de loi ne vise pas explicitement le « séparatisme islamiste », le Premier ministre répond "Il n’y a pas que ça dans ce texte. Mais l’ennemi de la République, c’est une idéologie politique qui s’appelle l’islamisme radical, qui a l’objectif de diviser les Français entre eux." 

Castex ajoute : "Nous ne ferons jamais l’amalgame entre l’islamisme radical et les musulmans ; je crois d’ailleurs que ces derniers figurent parmi les premières victimes de cette idéologie."

Et sur l'article 24, le Premier ministre reconnaît : "Acceptons que nous ayons été mal compris, et qu’on se soit donc mal exprimés. Une maladresse a été commise, celle d’avoir voulu modifier – encore une fois de parfaite bonne foi – la loi de 1881 sur la liberté de la presse, alors que notre seul but était de protéger les agents des forces de l’ordre quand ils sont personnellement mis en danger sur les réseaux sociaux."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !