"J'enrage !" : le coup de gueule d'un député socialiste contre la droite et la gauche | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
"J'enrage !" : le coup de gueule d'un député socialiste contre la droite et la gauche
©

Pas content

"J'enrage !" : le coup de gueule d'un député socialiste contre la droite et la gauche

Jean-Christophe Cambadélis a publié mercredi sur son blog un texte exprimant son ras-le-bol face aux "remises en cause de la République".

Jean-Christophe Cambadélis "enrage". A la manière du célèbre "J'accuse... !" d'Emile Zola, le député socialiste et secrétaire national du PS chargé de l'Europe et des relations internationales a publié mercredi sur son blog un texte virulent protestant contre "les remises en cause de la République".

"J’enrage que l’on puise traiter une ministre de « guenon » sans manifestations politiques. J’enrage que l’on puisse remettre en cause le droit du sol sans combat. J’enrage de voir jour après jour le Front National fixer ses thèmes et ses anathèmes. J’enrage qu’on refuse de critiquer les destructions de biens publics en Bretagne… De peur de quoi ?". 

La gauche dans son ensemble n'est pas épargnée : "J’enrage de voir la gauche l’arme au pied face aux remises en cause de la République […] J’enrage de cette confusion où extrême gauche et droite votent ensemble au Sénat et défilent dans les rues de Quimper [...] J’enrage de voir à gauche chacun faire sa petite soupe dans son petit coin pendant que la xénophobie monte et le « moi ma gueule » submergent tout". 

Il conclut : "L’époque est aux idées molles, à la dispersion, à la démission des esprits. Un climat très « juin 40 » règne sur la France. J’enrage !".

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !