Covid-19 : L’Allemagne entame son déconfinement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
 Covid-19 : L’Allemagne entame son déconfinement
©Reuters

Économie/société

Covid-19 : L’Allemagne entame son déconfinement

Dès lundi 20 avril, l’Allemagne commence progressivement à déconfiner sa population afin de relancer l’économie.

« Avec plus de 135 000 cas officiellement recensés et environ 4 000 décès, la pandémie est "gérable" en Allemagne, selon les termes du ministre de la Santé, Jens Spahn », peut-on lire sur le site de France Info. 

Dès ce lundi 20 avril, de nombreux magasins dont la surface est inférieure à 800m2 rouvrent leurs portes, prêts à nouveau à accueillir leurs clients.
La chancelière souhaite ainsi faire repartir l’économie du pays, entrée en récession depuis le mois de mars. 
Mais Armin Laschet, dirigeant d'une des régions les plus touchées, la Rhénanie du Nord-Westphalie, et candidat à la présidence du parti conservateur CDU prévient : « Nous ne pourrons pas vivre notre ancienne vie avant longtemps. La distance et la protection resteront la règle et la mesure de notre vie quotidienne ». 
L'Allemagne va donc progressivement lever les restrictions sociales mises en place depuis un mois. Ecoles et lycées ne rouvriront donc leurs enceintes qu'à partir du 4 mai, en commençant par les élèves les plus âgés. L’interdiction des regroupements « à plus de deux personnes dans l’espace public, sauf en famille, est aussi prolongée ». Salons de massages, de beauté et tatoueurs resteront quant à eux portes closes mais les salons de coiffure pourront rouvrir à partir du 4 mai.
Les lieux culturels tels que les bars, les restaurants, les aires de jeu ou encore les terrains de sport demeureront eux aussi fermés. « Les grands rassemblements tels que les concerts ou compétitions sportives resteront interdits au moins jusqu'au 31 août ».
France info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !