"Ce n’est pas du tout un mea culpa" clame Nicolas Sarkozy | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
"Ce n’est pas du tout un mea culpa" clame Nicolas Sarkozy
©Reuters

No excuse

"Ce n’est pas du tout un mea culpa" clame Nicolas Sarkozy

La publication de son livre a fait beaucoup de bruit. Le JDD l'a interrogé sur ses motivations.

Le chemin semble tout tracé mais reste officieux. Nicolas Sarkozy ne se pose donc pas en prétendant à la prochaine primaire et encore moins à la présidentielle de 2017. Pourtant, son livre est un condensé de regrets sur ses années de pouvoirs mais aussi de propositions pour la France à venir. "Ce n’est pas un outil de communication", insiste l'ancien chef d'Etat au JDD ni même une "déclaration de candidature". Et n'allez pas lui parler d'excuses.  "Ce n’est pas du tout un mea culpa. C’est beaucoup plus important que ça. C’est un retour d’expérience (…) Il fallait que les choses se décantent. C’est le temps qu’il m’a fallu pour avoir un regard apaisé sur tout cela""

Evidemment, Nicolas Sarkozy ne cache pas sa joie de voir que son ouvrage suscite autant de bruit médiatique. "J’essaie de redonner de l’authenticité à la parole politique" avance-t-il. "J’aimerais que celui qui lit ce livre se dise : 'Il m‘a vraiment parlé' (…) Je ne cherche pas à convaincre. Je cherche à expliquer. A expliquer la complexité des sentiments et des événements."

Désormais, Nicolas Sarkozy veut apaiser sa famille politique, tiraillée entre ses différentes mouvances.  "Où va-t-on avec cette détestation de tous par tous ?" s'interroge-t-il. Justement, les Français ne sont pas tendres dans les sondages avec sa personne. De quoi le refroidir ? "Vous savez, dans un couple qui divorce, s’ils continuent à s’insulter, c’est au fond qu’ils s’aiment encore… C’est que la page n’est pas tournée. Peut-être que la page n’est pas tournée." Il devrait rapidement être fixé. 

Lu sur Le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !