"Arabes", "Holocauste", "Islam" ou encore "Détail" et "Chirac" : Jean-Marie Le Pen va publier un abécédaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
"Arabes", "Holocauste", "Islam" ou encore "Détail" et "Chirac" : Jean-Marie Le Pen va publier un abécédaire
©JOEL SAGET / AFP

Provoc

"Arabes", "Holocauste", "Islam" ou encore "Détail" et "Chirac" : Jean-Marie Le Pen va publier un abécédaire

Le "livret" du cofondateur du Front national devrait paraître courant 2016 et aborder plusieurs thèmes polémiques.

Une parution qui sent déjà le soufre. L'émission de Canal + Le Supplément a révélé ce dimanche 28 février que Jean-Marie Le Pen va publier, courant 2016, un abécédaire. C'est un travail d'édition qu'on m'a demandé à partir de l'alphabet, confie, souriant, le père de Marine Le Pen. 24 convictions sur A, B, C, D, E, F, ... Voilà, c'est une espèce de livre. Un livret, disons".

.

Devant la caméra, le co-fondateur du parti frontiste, qui a récemment menacé sa fille d'agir en dehors du FN, a dévoilé les premières lettres : "A comme Algérie, Arabes ou Afriques, B comme Bicamérisme, Bible ou Bibliothèque, C comme Chômage, Combat, Chirac, D comme Détail ou Décadence, E comme Europe, Etranger, Enseignement", cite-t-il.

Canal+ va plus loin et dévoile d'autres thèmes, encore plus sulfureux : F comme FN ou Fascisme, G comme Guerre ou Gouvernement, H comme Histoire, Holocauste ou Hollande, et enfin I comme Islam ou Israël.

Le Figaro note que ces convictions reprennent des thématiques "dont Marine Le Pen tente difficilement de se démarquer via sa stratégie de dédiabolisation entreprise il y a plusieurs années déjà. "Il n'est plus au parti, il peut faire ce qu'il veut, ça ne nous concerne plus", aurait déclaré une source du parti, cité par le quotidien.

A LIRE AUSSI : Papy fait de la résistance : comment les menaces de Jean-Marie Le Pen envers sa fille pourraient finalement profiter au FN

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !