"Ange blond" : Maria était élevée pour être donnée en mariage à ses 12 ans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
"Ange blond" : Maria était élevée pour être donnée en mariage à ses 12 ans
©

Trafic d'enfant

"Ange blond" : Maria était élevée pour être donnée en mariage à ses 12 ans

Selon les enquêteurs, le couple rom l'aurait acheté dans le but de la revendre. La petite fille n'aurait été qu'un "investissement".

L'enquête concernant Maria, une petite fille blonde découverte dans un camp rom en Grèce, avance. Selon la police, celle que l'on surnomme "l'ange blond" était élevée par Eleftheria Dimopoulou et son mari Hristos Salis dans le but d'être mariée dès l'âge de 12 ans. La petite fille, probablement âgée de 4 ou 5 ans, aurait servi de "récompense" au sein de la communauté rom. Son physique - blonde aux yeux bleus - peu commun chez les Roms aurait permis à ses "parents" de récupérer une jolie dot.

Les enquêteurs pensent que cette perspective explique pourquoi Maria n'a pas déjà été vendue. L'éducation de l'ange blond n'était donc qu'un investissement. Des témoignages s'accordent pour dire que Maria a été achetée pour un peu moins de 1 000 euros. La police estime qu'elle aurait pu être revendue pour près de 26 000 euros. Les enquêteurs se sont donc tournés vers les cercles d'adoptions illégales afin de relier Maria à d'autres affaires voire à un gang déjà connu des autorités. Le trafic de bébés serait facilité en Grèce par des lacunes dans la législation sur le régime d'adoption, en particulier lorsqu'il s'agit d'enfants étrangers

En plus de cette volonté de revente, Eleftheria et Hristos se servaient de Maria pour danser et mendier. Afin de rentabiliser l'investissement au maximum, sans doute.

LIRE AUSSI SUR CE THEME 

Grèce : "l'ange blond" était au coeur d'un trafic d'enfants et devait être vendu

"Ange Blond" : trois Roms, soupçonnés d'enlèvement, arrêtés en Grèce

Pourquoi les affaires des "anges blonds" réveillent malencontreusement les préjugés sur les Roms, voleurs d'enfants

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !