Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société

Tout nouveau tout beau

Vous avez aimé le # "privilège blanc" ? Vous adorerez le # "privilège juif"

Eh oui les Juifs sont des cumulards. Non content d’être juifs, ils sont également blancs.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

On ne présente plus le « privilège blanc ». Après des années de combat, il a acquis droit de cité chez nous. Ce « privilège » postule que les Blancs quels qu'ils soient, gentils, teigneux, intelligents, idiots, réactionnaires, progressistes, racistes, antiracistes sont tous privilégiés par leur couleur de peau.

Il suffit de regarder l’Afrique pour s’en convaincre. Ce continent est ravagé par la misère, par la faim, par les maladies, par les guerres tribales. On disait naguère « riche comme Crésus ». On dit maintenant « pauvre comme un Africain ».

Regardons également l’Europe. Elle est riche. Compte presque autant de voitures que d’habitants. Des soins médicaux assurés. Des allocations familiales et des supermarchés où il y a tout. Ce sont les Européens qui ont fait l’Europe.

Les Africains ont-ils, en bonne logique, fait l’Afrique ? Pas du tout ! Ce sont les esclavagistes et les colonialistes qui ont fait  de l’Afrique ce qu’elle est devenue. Avant leur arrivée ce continent était – comment l’ignorer ? – couvert de bibliothèques et d’universités…

Le « privilège blanc » a donc de la bouteille. Le « privilège juif », lui, est un nouveau-né qui en est à ses premiers borborygmes. Il est apparu aux Etats-Unis où il séduit une partie de la communauté noire. Les banques Lehman Brothers et Goldman Sachs sont la preuve éclatante de ce privilège. Des Noirs en souffrent car les banquiers Juifs se font tirer l’oreille pour leur octroyer des crédits.

Le « Jewish privilege » est en voie de francisation. Et il commence à s’implanter chez nous. En France, il est encore plus visible qu’aux Etats-Unis. Vous avez besoin d’une consultation médicale ? Le médecin est juif. Vous voulez vous procurer un médicament ? Le pharmacien est juif. Vous avez mal aux dents ? Le dentiste est juif. Vos enfants sont à l’université ? Les professeurs sont juifs.

Il est clair comme de l’eau de roche que les Noirs et les Arabes sont scandaleusement sous représentés dans ces professions. Pourquoi ? Parce que les Juifs ont pris toutes les places et empêchent les « racisés » d’y accéder. Si c’est pas ça un privilège… 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !