Vinci : Xavier Huillard met son dauphin en piste | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Xavier Huillard, PDG de Vinci, veut proposer la nomination de Pierre Coppey au poste de Directeur général Délégué
Xavier Huillard, PDG de Vinci, veut proposer la nomination de Pierre Coppey au poste de Directeur général Délégué
©Reuters

Confidentiel

Vinci : Xavier Huillard met son dauphin en piste

Mardi 15 avril, le groupe Vinci organise l'assemblée générale de ses actionnaires pour se prononcer sur le renouvellement des mandats d'administrateurs de l'ancien Président du groupe Yves-Thibault de Silguy, et du PDG Xavier Huillard. Celui-ci devrait proposer la nomination de Pierre Coppey au poste de Directeur général Délégué.

Le Groupe Vinci organise le mardi 15 avril au Carrousel du Louvre l’assemblée générale de ses actionnaires qui devra notamment se prononcer sur le renouvellement des mandats d’administrateurs de l’actuel Président directeur général, Xavier Huillard et de l’ancien président du groupe, Yves-Thibault de Silguy.  Mais comme chaque année, cette grand-messe du géant français du BTP et de la concession de services publics qui gère notamment des aéroports et des autoroutes sera aussi précédée d’un conseil d’administration. C’est là que le PDG, Xavier Huillard, prévoit de proposer la nomination de Pierre Coppey au poste de Directeur Général Délégué. Ce Nancéen de 51 ans qui travaille au sein du groupe Vinci depuis 1992 est actuellement président de la filiale Vinci Autoroutes.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]

L’éventualité de l’arrivée de Pierre Coppey à ce poste stratégique est accueillie assez fraîchement par ceux qui ont des vues sur la présidence du groupe Vinci. Ces derniers sont en effet convaincus que la nomination au poste de directeur général du patron de Vinci Autoroutes est une voie express toute tracée pour lui permettre de prendre la succession de l’actuel PDG.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !