Un 10 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Un 10 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères
©NICOLAS ASFOURI / AFP

L'art de la punchline

Un 10 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

Le rejet de la candidature de Sylvie Goulard, l'audition de Christophe Castaner à l'Assemblée nationale et au Sénat, le mouvement Extinction Rebellion ou bien encore les déclarations de François Fillon à la télévision suisses... Jean-Sébastien Ferjou réagit sur Twitter à l'actualité.

Jean-Sébastien Ferjou

Jean-Sébastien Ferjou

Jean-Sébastien Ferjou est l'un des fondateurs d'Atlantico dont il est aussi le directeur de la publication. Il a notamment travaillé à LCI, pour TF1 et fait de la production télévisuelle.

Voir la bio »

Commission européenne : 

La candidature de Sylvie Goulard pour le poste de commissaire européen a été rejetée par les eurodéputés, jeudi. Ce revers représente un camouflet pour la France et pour Emmanuel Macron. Un nouveau candidat devra être prochainement proposé.  

François Fillon à la télévision suisse : 

L'ancien candidat à l'élection présidentielle a accordé une interview à nos confrères de la télévision suisse. François Fillon a critiqué l'attitude d'Emmanuel Macron sur la réforme des retraites et face au mouvement des Gilets jaunes. François Fillon s'est aussi exprimé sur l'état actuel de la droite. 

Extinction Rebellion : 

Des militants écologistes bloquent le centre-ville de Paris cette semaine. Les lieux concernés sont la place du Châtelet, le pont au Change et la rue de Rivoli. Ces occupations entraînent des embouteillages. Ces militants ont été soutenus par Anne Hidalgo. 

Audition de Christophe Castaner : 

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a été auditionné cette semaine à l'Assemblée nationale et par la commission des lois du Sénat après les critiques émises suite à l'attaque menée au coeur de la préfecture de police de Paris.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !