UMP : le pôle libéral Raffarin Chatel s’organise en vue de la bataille de la présidence | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jean-Pierre Raffarin est membre du triumvirat de l'UMP.
Jean-Pierre Raffarin est membre du triumvirat de l'UMP.
©Reuters

Confidentiel

UMP : le pôle libéral Raffarin Chatel s’organise en vue de la bataille de la présidence

La guerre des chefs continue lentement son cours dans les locaux de la rue de Vaugirard au rythme des alliances des uns et des autres. Un camp Raffarin-Chatel appuyé par les Humanistes du centre-droit y serait ainsi en cours de consolidation.

Aux dires des élus , l'UMP s'est transformée en champ de bataille et ce n'est pas la perspective du retour de Nicolas Sarkozy qui va contribuer à sa pacification .Aujourd'hui les prétendants à la présidence du Parti (déclarés ou ceux dont la candidature est en gestation), ne sont prêts à s'effacer du jour au lendemain devant  celui qui aspire à redevenir leur chef .Principal motif invoqué : le parti ne peut pas se reconstruire et populariser son projet s'il doit vivre au rythme des auditions judiciaires . Certains prédisent même que l'ancien président "va se heurter à un mur", car  hormis les sarkozystes inconditionnels comme Brice Hortefeux ou Nadine Morano,  aucune grande voix  du parti de droite n'a appelé au retour de Nicolas Sarkozy à la tête du Parti.

En coulisses les stratégies s'échafaudent, notamment parmi ceux qui se faisaient appeler les " Humanistes", sous la houlette de Jean-Pierre Raffarin. Le fait d'appartenir au triumvirat qui préside provisoirement le Parti n'empêche pas l'ancien Premier Ministre d'encourager des députés et sénateurs issus de la famille libéralo-centriste à réfléchir à la présentation d'un candidat à la présidence de l'UMP dans le cadre d'une compétition ouverte. L'actuel secrétaire général par intérim, Luc Chatel qui appartient également à cette mouvance, pourrait alors être son candidat à la tête de l'UMP .

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !