Twitter peut-il un jour espérer rattraper Facebook en nombre d’utilisateurs ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Twitter peut-il un jour espérer 
rattraper Facebook 
en nombre d’utilisateurs ?
©

David Vs Goliath

Twitter peut-il un jour espérer rattraper Facebook en nombre d’utilisateurs ?

Deux réseaux sociaux nés la même année en 2007, des millions d'utilisateurs, une entrée en Bourse ratée pour l'un et des people à foison pour l'autre. Et pourtant, l'élève est loin de dépasser le maître.

Richard Menneveux

Richard Menneveux

Richard Menneveux est le fondateur du site Frenchweb.fr

Voir la bio »

Atlantico : Expliquez-nous déjà la différence entre Twitter et Facebook

Richard Menneveux : Ils sont incomparables en terme d'usage. Twitter est un moyen simple pour échanger des messages courts en instantané de façon ouverte ou privée. Facebook est surtout un réseau social qui agrège beaucoup d'informations dans le sens où il permet de mettre en scène des textes, des vidéos ou encore des photos. La proposition d'usage et de valeurs est différente.  Twitter, de part l'étroitesse de son offre, ne permet pas ce que Facebook peut faire. C'est un outil relationnel extrêmement puissant qui leur permet de gérer des sphères de contacts différents (amis, amis d'amis, famille,...). L'alternative de Twitter est beaucoup plus simple.

Une autre dimension se joue aussi en coulisse. Facebook a un écosystème important autour de lui, il est composé de plateformes de jeux par exemple qui permettent de jouer en ligne. C'est un réseau qui profite à des sociétés de gamings (jeux en ligne) mais aussi à l'e-commerce. Pour Twitter, là encore c'est restreint.  Certes, les sociétés externes peuvent s'interfacer, elles restent connectés via cette plateforme mais l'offre de services est très faible. Les deux sont des réseaux sociaux très puissants mais il ne faut pas oublier que leur dimension est différente.

La cible est-elle de fait différente?

Les gens sur Facebook peuvent être sur Twitter même si Facebook est bien plus tourné vers le grand public. En avril dernier, il y avait 900 millions d'utilisateurs actifs. On comprend à quel point le périmètre de pénétration n'est pas le même ! Et puis sur Twitter, nombres de gens inscrits n'utilisent pas leur compte. Le taux de déperdition est assez fort. Ce n'est pas le cas sur Facebook.

Twitter cible un public jeune, pas vraiment confidentiel avec un usage assez mature d'internet. Tout est dans la conversation et l'instantané. C'est l'unique but. Facebook est transgénérationnel. On va poster une photo de son dîner ou dire où on se trouve. On expose ses réalisations. La logique est moins "conversationnelle". On parle de soi, de sa famille et ses amis. Sur Twitter, beaucoup de stars parlent, envoient des messages et répondent directement à leurs fans. Sur le réseau de Mark Zuckerberg, il y a les pages de profil d'un côté et des stars qui créent leur page de fans de l'autre.

Par contre, leurs éthiques sont complémentaires. L'un ne remplace pas l'autre. Ils sont complémentaires.

C'est sûrement au niveau financier que la différence se creuse encore plus....

Et comment ! Facebook, c'est une machine à cash. Le chiffre d'affaire pour 2011 s'élevait à plus de trois milliards de dollars pour un résultat net d'un milliards. En 2007, le chiffre d'affaire montait "seulement" à 153 millions. La progression est énorme et pour 2012, on prévoit 5 milliards. Twitter, c'est autre chose. C'est une société non cotée dont les informations financières sont confidentielles.  Twitter a benéficié d'un investissement privé d'un milliard, c'est beaucoup d'argent. Pour autant, le bénéfice net pour 2011 était de 150 millions de dollars. Commet Facebook à ses débuts...

Bref, même en terme économique, ces deux réseaux appartiennent à deux dimensions différentes. Le chiffre d'affaires de Twitter n'atteindra jamais des milliards à moins d'un miracle. Son potentiel business n'est pas comparable à Facebook.

Peut-on voir malgré tout un jour Twitter dépasser Facebook?

On ne peut jamais dire ce qu'il va se passer demain au sujet d'une société internet. L'innovation va tellement vite et le modèle économique se développe tellement rapidement que tout est possible. Mais si on prend les paramètres actuels, il est difficile d'imaginer que Twitter représente un danger. Le décalage est trop énorme. Ce sont deux réseaux sociaux incomparables en terme d'usage et de valeurs. Les échelles de l'un ne sont pas celles de l'autre. Après, Twitter peut très bien par une innovation connaitre des pics qui accélèrent son développement. C'est une supposition pure, la compétition est permanente. Mais si on s'en tient aux faits, autant comparer un vélo à une berline.

Propos recueillis par Valérie Meret

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !