Toutes ces choses qui n'auraient jamais existé si l'iPhone n'avait pas été inventé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Sur l'ensemble de l'année fiscale 2013, Apple a écoulé plus de 150 millions d'iPhone.
Sur l'ensemble de l'année fiscale 2013, Apple a écoulé plus de 150 millions d'iPhone.
©Reuters

Merci Steve !

Toutes ces choses qui n'auraient jamais existé si l'iPhone n'avait pas été inventé

Il existe un peu plus de 300 millions d'utilisateurs d'iPhone à travers le monde, dont vous faites peut-être partie. Et pourtant, vous ne savez sans doute pas tout ce que vous devez à la star de la gamme Apple.

L'iPhone a révolutionné le monde de la high-tech et le quotidien d'un grand nombre de gens, professionnels ou particuliers. Mais savons-nous à quel point ? Grâce à son navigateur Safari, le smartphone d'Apple a permis à ses utilisateurs d'avoir accès pour la première fois à l'ensemble du Web depuis un mobile. L'App Store a créé un gigantesque marché numérique pour les développeurs. Sans parler du système de navigation de l'iPhone, une innovation majeure en soi.

Voici toutes les choses qui n'auraient peut-être pas existé - ou qui n'auraient pas évolué aussi vite ou de la même façon - si l'iPhone n'avait pas été lancé en 2007. 

1 - L'écran tactile

Au milieu des années 2000, les concepteurs de téléphones portables font face à un sérieux problème : la plupart des mobiles manquaient d'une bonne méthode de saisie. "Les touches physiques (comme celles du BlackBerry) fonctionnaient pour taper, mais s'avéraient insupportables pour naviguer", explique Slate. 

A l'époque, les téléphones munis d'écrans tactiles étaient très désagréables à utiliser : puisqu'ils ne détectaient pas les doigts, il fallait utiliser un stylet et donc utiliser ses deux mains. Apple est parvenu à réinventer cet outil.

2 - Un Web plus réactif

Cela peut paraître exagéré dit comme ça, mais l'iPhone a contribué à rendre le Web plus rapide. En permettant à ses utilisateurs de naviguer sur la Toile via Safari, le smartphone d'Apple a obligé les développeurs à rendre les sites plus opérants. Et ce, depuis n'importe quel terminal, mobile ou ordinateur de bureau.

3 - L'application "Read it later"

Read it later est une application permettant de mettre de côté certaines lectures sur Internet, afin de les lire plus tard comme son nom l'indique. Créée en 2007 - il ne s'agissait alors que d'un plugin pour Firefox - elle est sortie sur iPhone en avril 2009. 

4 - L'App Store

Lorsque la firme à la pomme a ouvert son App Store en juillet 2008, cela a donné naissance au plus vaste marché virtuel de logiciels de l'histoire. Du même coup, ce sont des milliers d'emplois à travers le monde qui ont été générés grâce à cette plateforme de téléchargement. 

En mars 2013, Apple a annoncé avoir passé le cap des 50 milliards de téléchargements sur l'App Store, qui comptait alors 800 000 applications. En juillet 2013, soit cinq ans après son lancement, l'App Store comprenait 900 000 applications. 

5 - Qui dit iPhone dit iPad...

Des fuites ont montré qu'Apple travaillait déjà sur sa tablette des années avant que l'iPhone ne soit dévoilé, rapporte Business Insider. L'iPhone étant plus ou moins une version miniature de l'iPad, il est plus que probable que la tablette ne serait jamais sortie si le smartphone avait fait un flop. 

Bonus - Le Samsung Galaxy 

Les mauvaises langues et les "Apple maniacs" souligneront l'étrange ressemblance entre les smartphones du sud-coréen (surtout les modèles les plus anciens) et ceux de la firme à la pomme...


En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !