Thierry Lepaon - CGT : "Le Premier ministre a cédé aux chantages de Pierre Gattaz" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Thierry Lepaon - CGT : "Le Premier ministre a cédé aux chantages de Pierre Gattaz"
©RTL

Le Zap'Éco

Thierry Lepaon - CGT : "Le Premier ministre a cédé aux chantages de Pierre Gattaz"

Le Replay

Thierry Lepaon était l’invité de RMC ce matin. Le secrétaire générale de la CGT a décidé aux cotés de FO de boycotter la Conférence sociale à cause du report du compte pénibilité, cette "usine à gaz, une machine infernale". "Être absent c’est un marqueur qui va intéresser à la fois le président de la République et le Premier ministre. Le dialogue social est un moyen et pas un objectif." Le leader syndical se plaint de ne pas avoir trouvé une oreille au gouvernement, dénombrant "14 réunions préparatoires" et "94 propositions mises sur la table : "Aucune n’a trouvé grâce au regard du Premier ministre." Selon Thierry Lepaon, La responsabilité de cette mise en branle du dialogue social est au patronat :"Le Premier ministre a cédé par anticipation aux chantages de monsieur Pierre Gattaz." Le dialogue ne serait pas pour autant fermé : "Nous allons dialoguer dès qu’on sera invité à négocier sur l’apprentissage le salaire l’emploi." 

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]


Le tweet

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !