Suicide d’agriculteurs : cet homme symbolisait une agriculture et un élevage qui fonctionne et pourtant il s’est donné la mort | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Tribunes
Suicide d’agriculteurs : cet homme symbolisait une agriculture et un élevage qui fonctionne et pourtant il s’est donné la mort
©A.J. - Wikiagri

Agriculteurs

Suicide d’agriculteurs : cet homme symbolisait une agriculture et un élevage qui fonctionne et pourtant il s’est donné la mort

Le suicide en agriculture n'épargne personne, y compris les plus fervents défenseurs de la profession. La vache de race vosgienne Candy était la tête d'affiche du salon de l'agriculture en 2011. Son éleveur, Marc Spenle, vient de se donner la mort.

Antoine Jeandey

Antoine Jeandey

Antoine Jeandey est journaliste et auteur de « Tu m’as laissée en vie, suicide paysan veuve à 24 ans ».

Voir la bio »
 WikiAgri

WikiAgri

WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les articles partagés sur Atlantico sont accessibles au grand public, d'autres informations plus spécialisées figurent sur wikiagri.fr

Voir la bio »

Une parution sur la page Facebook "organisme de sélection de la race bovine vosgienne" a livré cette triste nouvelle en ces termes :

"La race Vosgienne est en deuil.
Candy, tête d'affiche du salon de l'agriculture 2011, a perdu son éleveur.
Marc Spenle a décidé de nous quitter lundi. Il était l'un des piliers de l'organisme de sélection de la race Vosgienne. Président de la commission génétique, et du syndicat des éleveurs de Vosgiennes de Franche Comté, il oeuvrait jour après jour à la promotion et à l'évolution de la race Vosgienne.
Toutes nos condoléances à sa famille et ses proches. Ses obsèques auront lieu demain vendredi 29 septembre à 14h30 à l'église de Sondernach (68).
Afin de lui rendre un dernier hommage, nous aimerions qu'un maximum de personnes portent une chemise, ou polo ou veste sans manches à l'effigie de la race Vosgienne."

Grand temps de réfléchir...

La nouvelle afflige, comme à chaque fois dans ce cas. Mais cette fois-ci, en plus, elle est porteuse de symbole. Pour un éleveur, avoir une de ses bêtes tête d'affiche du prestigieux salon de l'agriculture, cela représente une énorme reconnaissance. La reconnaissance du travail de l'éleveur, la fierté du métier, il faut avoir le front haut face à tous les visiteurs, être sûr de soi pour devenir l'un des porte-paroles de la profession pendant 9 jours, en particulier dans les discussions avec tous les hommes politiques, pas un ne manquant ce passage obligé.

Et voilà donc que, 6 ans plus tard, le même homme, le même éleveur, a suivi le chemin de centaines d'autres en décidant de renoncer, définitivement. Il y a de quoi réfléchir...

Plus que jamais sans doute, la journée organisée par Jacques Jeffredo, le dimanche 8 octobre à Sainte-Anne d'Auray vaudra le déplacement, pour le respect et le recuei!llement bien sûr, mais aussi pour les débats de la deuxième partie de la journée : ce fléau doit être combattu.

A la famille et aux amis de Marc Spenle, ainsi qu'à toutes celles et tous ceux qui sont touchés par ce drame, WikiAgri adresse ses plus sincères condoléances.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !