Romain Voog - Amazon France : "1 million de commandes par jour durant Noël" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Romain Voog - Amazon France : "1 million de commandes par jour durant Noël"
©France Info

Zapping Éco

Romain Voog - Amazon France : "1 million de commandes par jour durant Noël"

Le Replay

Romain Voog était l’invité de Radio Classique ce matin. Le président d’Amazon France était interrogé sur le lancement des soldes ce mercredi. "C’est un des moments importants de l’année pour nous, c’est une grosse partie du volume d’affaire de janvier et cela permet pour beaucoup de découvrir Amazon pour la première fois." Plus globalement, le patron français se dit satisfait de la fréquentation de la plateforme e-commerce : "en France, c’est 18 millions de visiteurs uniques chaque mois, cela représente 40% des internautes français."

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]
 

Romain Voog était également interrogé sur la période de Noël. "Nous avons dépassé les 8 et 15 décembre le record d’un million de commande par jour. Cela demande une certaine organisation logistique, nous avons embauché 2500 personnes de plus en saisonnier. Au pic de l’activité, nous étions 4700 sur les 4 entrepôts français. On commence généralement à préparer cela depuis septembre et nous gardons les saisonniers sur les soldes."

Enfin, le président d’Amazon s’est exprimé sur le mouvement social qui a touché l’entreprise au mois de décembre, Romain Voog relativise. "Il s’agit de 37 employés, sur 4700, qui ont fait grève, c’est 1% de nos salariés. Cela veut surtout dire que les 99% autres continuent à travailler car nous sommes dans le respect du dialogue social."

Qui à dit ?

  "La France est dans une situation critique, on a besoin de compétence"

Réponse : Virginie Calmels, ex-présidente d’Endemol France et adjointe à l’économie d’Alain Juppé à Bordeaux. "Je suis une femme d’entreprise, ce qui m’importe c’est l’exécution. Il faut observer ce que l’on est en train de faire dans ce pays, on détruit de la valeur depuis un certain nombre d’année. La campagne présidentielle a fait fuir les capitaux, la réussite, les talents et a stigmatisé la richesse. Ce n’est pas le bon signal à apporter sur la scène mondiale."


Les Tweets

 

 

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !