Remaniement : Hollande veut remettre de l'ordre dans son équipe sans humilier personne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
François Hollande souhaiterait redonner une cohérence au ministère de l'Economie et des Finances.
François Hollande souhaiterait redonner une cohérence au ministère de l'Economie et des Finances.
©Reuters

Confidentiel

Remaniement : Hollande veut remettre de l'ordre dans son équipe sans humilier personne

Le président de la République et ses collaborateurs travailleraient actuellement sur un mini-remaniement, avec pour objectif de redonner une cohérence au ministère de l'Economie et des Finances.

A  l’Elysée, le président et ses proches collaborateurs planchent actuellement sur un mini-remaniement qui pourrait être annoncé début juillet, dont le principal objectif sera de redonner une cohérence au ministère de l’Economie et desfFinances.

François Hollande souhaite, en effet, renforcer sa ligne social-démocrate incarnée par Pierre Moscovici et donc, éloigner de la forteresse de Bercy, Arnaud Montebourg qui défend des positions eurosceptiques et interventionnistes. Cependant, l’entourage du président de la République veut à tout prix éviter d’humilier le flamboyant avocat de la "démondialisation" dont les talents d’orateur risqueraient de faire des ravages dans la majorité si l’homme retrouvait toute sa liberté de parole. Il s’agit donc de lui confier un portefeuille important mais moins stratégique que le Redressement productif.

Au moment où ces lignes sont écrites, deux postes sont envisagés pour Montebourg : ministre de l’Ecologie ou Garde des Sceaux. Dans un cas comme dans l’autre, il faudrait donc écarter une femme de l’équipe gouvernementale –Delphine Batho ou Christiane Taubira. Ce changement poserait de facto une nouvelle équation au chef de l’Etat : comment tenir la promesse de parité du candidat Hollande lors de sa campagne de 2012 ?

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !