Qui pour remplacer Laurent Blanc ? Le match de ses successeurs potentiels | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Qui pour remplacer Laurent Blanc ?
Le match de ses successeurs potentiels
©

Lourd héritage

Qui pour remplacer Laurent Blanc ? Le match de ses successeurs potentiels

C'est ce jeudi 28 juin que Laurent Blanc et Noël Le Graët se rencontrent à Paris pour décider de l'avenir du sélectionneur à la tête des Bleus. Petit tour d’horizon des successeurs potentiels du "Président".

Arnaud  Matteoli

Arnaud Matteoli

Arnaud Matteoli est un journaliste sportif spécialisé dans le football.

Voir la bio »

A lire aussi :
Pourquoi Didier Deschamps  ne ferait pas mieux que  Laurent Blanc à la tête des Bleus

Le sélectionneur a rempli l'objectif fixé par la FFF en atteignant les quarts de finale, un service minimum a été effectué en quelque sorte.

Mais le contexte actuel n'est pas favorable au technicien, et l'avenir du sélectionneur à la tête des Bleus est incertain. Laurent Blanc et Noël Le Graët se laissent un délai de réflexion avant de se rencontrer pour décider de la poursuite ou non de l’aventure.

Qui présente le meilleur profil pour reprendre les Bleus ?

Les anciens France 98

Laurent Blanc se succèdera t-il à lui-même ? Tout le monde s’interroge sur les capacités du Président à pouvoir encadrer la jeune génération. Sort-il affaibli après ce semi-échec de l’Euro 2012 ? Laurent Blanc semble avoir été trahi par certains de ses joueurs. Pourra t-il s’en relever et  poursuivre l'aventure ?

Didier Deschamps, le successeur naturel. L'équipe de France a besoin d’un entraîneur à poigne pour encadrer cette jeune génération. L’ancien capitaine des Bleus, Didier Deschamps, a toute l’expérience nécessaire pour prendre la succession de Laurent Blanc sur le banc de la sélection. Il est annoncé sur le départ à Marseille et Noël Le Graët aurait déjà entamé des discussions. S’affirmer et vivre dans les conflits, Didier Deschamps sait faire. Gagner des titres aussi...

Les baroudeurs

Roland Courbis, le natif de Marseille, a réalisé des exploits sur l’île de Beauté en montant en première division en 2002 et finale de la Coupe de l’UEFA avec l’OM en 1999. Coach Courbis a-t-il assez d’expérience au plus haut niveau ?

Paul Le Guen a obtenu des titres en club (Lyon et Paris) etune stature internationale (sélection du Cameroun et sultanat d’Oman).Le Breton a même conduit Oman au 4e tour qualificatif pour la Coupe du monde 2014. Une belle performance, suffisant ?

Luis Fernandez a le profil, d’autant qu’il est disponible. Un challenge comme celui-là le fait sans doute rêver. Cela tombe bien, Luis Fernandez vient d’annoncer qu'il était prêt à aider les jeunes joueurs de l'équipe de France. Revanchard ?

La Direction Technique Nationale

Depuis de longues années, la DTN tient la main sur les décisions entourant l’équipe de France. Après le fiasco de Raymond Domenech, elle l’avait cédé pour accepter l’unanimité autour du nom de Laurent Blanc. Mais les vieux réflexes sont encore là. Erik Mombaerts, qui présentent enfin de bons résultats avec les Bleuets, en route pour l’Euro 2013, pourrait assurer la transition. Des personnes comme Guy Stéphan (adjoint de Deschamps à l’OM), René Girard (entraineur de Montpellier) voire même Alain Boghossian sont des alternatives. Ils ont fréquenté la DTN et connaissent parfaitement la maison Equipe de France.

Les globe-trotters

L'entraîneur français Bruno Metsu vient d’être limogé d'Al-Gharafa (Qatar) pour mauvais résultats. Ancien sélectionneur du Qatar et du Sénégal (épopée 2002), Bruno Metsu avait été champion du Qatar en 2005, lors de son premier passage. Une alternative ?

Philippe Troussier continue d'arpenter le monde. L’ancien entraineur de l’OM et du Japon dirige aujourd’hui le Shenzhen Ruby (Chine) en Super League chinoise. Une solution asiatique pour les Bleus…

Alain Giresse, sélectionneur du Mali depuis mai 2010, bénéficie d’un beau parcours en Coupe d’Afrique des nations. Son équipe termine la CAN 2012 à la troisième place. Début mai 2012, Giresse quitte ses fonctions. Alain semble avoir terminé sa traversée du désert.

Une solution étrangère

Nos entraîneurs ayant du mal à se faire respecter par certains de nos joueurs, la solution ne passe-t-elle pas par l’étranger? Rappelons-nous l’impact positif de Stefan Kovacs, à ce jour le seul sélectionneur étranger que compte l’équipe de France (1973-75).

Parmi les pointures disponibles, Fabio Capello, Claudio Ranieri voire André Vilas Boas peuvent faire figure d’autorité. Le Belge Eric Gerets présente également un profil intéressant.

Plusieurs prétendants pour la présidence de l’équipe de France mais un seul sera désigné. L’entretien entre Laurent Blanc et Noël Le Graët, qui devrait avoir lieu aujourd’hui ou demain, sera centré notamment sur le comportement des joueurs lors de l’Euro et sur l’avenir des bleus. Réponse dans les prochaines heures...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !