Les produits qui nous vendent une bonne détox sont une escroquerie. Oui, tous sans exception | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie
Les produits qui nous vendent une bonne détox sont une escroquerie. Oui, tous sans exception
©Flickr

Bien dans sa tête, bien dans son corps

Les produits qui nous vendent une bonne détox sont une escroquerie. Oui, tous sans exception

Tous les ans après les fêtes de fin d'année, de nombreuses entreprises nous vendent différentes cures détox. Or ces soi-disant remèdes miracles sont totalement inefficaces et se résument souvent à des publicités mensongères.

Béatrice de Reynal

Béatrice de Reynal

Béatrice de Reynal est nutritionniste. Très gourmande, elle ne jette l'opprobre sur aucun aliment et tente de faire partager ses idées de nutrition inspirante. Elle est par ailleurs l'auteur de Ouvrez les yeux avant d’ouvrir la bouche, publié chez Plon, et du blog "MiamMiam".

 

Voir la bio »

Atlantico : En quoi consistent les régimes "détox" exactement ? Qu'est-ce que cela signifie pour l'organisme ?

Béatrice de Reynal : Détoxiquer signifie se débarrasser de toxines, mot qui qualifie les "déchets physiologiques". Mais "toxines" n’inclue pas "toxiques", les molécules que l’on peut ingurgiter contre notre gré comme les pesticides, les métaux lourds, le bisphénol, etc.

Parlons ici seulement de "toxine" physiologique.

Le corps peut être assimilé à une chaudière qui brûle des macronutriments : protéines, lipides et glucides, selon ses besoins énergétiques et le substrat dont il dispose. Les glucides ne laissent pas de toxine : ils sont dégradés en produisant de l’énergie, de l’eau et du gaz carbonique éliminé par les poumons. Les protéines sont dégradées de même, mais l’azote qui les compose est éliminé sous forme d’urée (l’urine) et cette élimination nécessite beaucoup d’eau. Les lipides sont une grande famille et ses différents composants peuvent laisser quelques scories difficiles à éliminer.

De fait, "détoxiquer" ne peut être associé qu’aux protéines et aux lipides, ce qui signifie des excès alimentaires.

Et c’est de ça dont il s’agit : le besoin que tout un chacun peut ressentir après une période d’excès, petits ou grands, après lesquels on éprouve le besoin d'un "lavage intérieur", mais aussi et surtout, une petite perte de poids qui, nous l’espérons tous, pourrait éliminer non seulement 2 ou 3 kgs, mais aussi, ce teint et ces petits boutons qui peuvent s’installer après des excès alimentaires.

La mode s’est emparée de ce terme de "détox" pour signifier ce besoin d’éliminer un peu de poids et de rétention d’eau qui lui est le plus souvent associé.

Quand la "détox" est-elle apparue dans l'histoire ? Pourquoi a-t-on eu besoin de se détoxifier ? Qu'est-ce que cela révèle de l'évolution des mentalités et de notre rapport au corps ?

La mode est au détox parce que le niveau de connaissances en nutrition a beaucoup augmenté et les consommateurs savent que ce qu’ils mangent influence leur santé, leur bien-être, leur forme. Et nombreux sont les Français qui se sont déjà essayés sur un régime ou deux, et ont expérimenté une perte de poids, même minime. Ils ont apprécié les petites pertes de poids ainsi obtenues, qui sont très gratifiantes et agréables à vivre.

Néanmoins, le risque est de vouloir un corps trop malléable, dont on fait un peu ce qu’on veut, agape puis famine, en dépit du bon sens. Le risque est vraiment là.

Peut-on vraiment détoxifier son corps ?

Tout comme vous ramonez votre cheminée, vous pouvez nettoyer votre corps : ramoner une cheminée ne se fait pas en s’abstenant de faire du feu, mais en éliminant la suie grasse et toxique. Par homologie, le corps ne se nettoie pas "tout seul" en le mettant simplement en jeûne. Il a besoin, lui aussi, d’un nettoyage avec du ballast : des repas riches en fibres permettent de stimuler l’intestin, de renouveler la flore, de relancer le catabolisme (brûler). C’est ainsi qu’on fera le meilleur nettoyage.

Est-il risqué, pour le corps, de faire une détox ? Est-ce mauvais pour la santé d'enlever de plus en plus de choses de nos assiettes ?

Certains régimes détox qui sont proposés aujourd’hui sont dangereux car ils proposent, par exemple, de faire un jeûne et beaucoup d’efforts tout à la fois. C’est risqué et un outrage au corps dont il aura peine à se remettre.

N’oubliez pas que tout régime alimentaire, même celui prescrit, représente une contrainte, des efforts et des différences nutritionnelles dont le corps aura toujours plus ou moins de mal à se remettre. Alors prenez garde et … prenez soin de votre corps. Bichonnez-le ! Ne le punissez pas.

Le marché de la détox représente-il une nouvelle aubaine économique ?

C’est certainement une aubaine économique que de proposer ces méthodes qui n’ont jamais été éprouvées cliniquement, qui sont sorties du chapeau d’une star ou d’un pseudo médecin ou pire, d’un ancien gros. A éviter absolument !

Au contraire, écoutez votre organisme et chouchoutez-le ; buvez le plus d’eau possible, froide ou chaude, mangez le plus de légumes cuits ou crus, des fruits, des laitages, et laissez de côté viande, oeuf ou fromage… Et bien sûr, faites l‘impasse sur tous les aliments facultatifs : fritures, sauces, confiseries, boissons alcoolisées ou sucrées. Vous verrez : déjà, ça ira beaucoup mieux !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !