Première guerre mondiale : une collection de photos de la vie dans les tranchées publiée pour la première fois | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Première guerre mondiale : une collection de photos de la vie dans les tranchées publiée pour la première fois
©

Dure réalité

Première guerre mondiale : une collection de photos de la vie dans les tranchées publiée pour la première fois

Pour commémorer les 100 ans de la "Grande Guerre", l'agence de presse Reuters vient de publier des clichés qui révèlent à quoi correspondait exactement le quotidien des soldats durant les combats.

Le 28 juin 1914, l'assassinat de l' archiduc François-Ferdinand, héritier du trône austro-hongrois, va bouleverser l'Histoire. Alors que la situation est tendue depuis de longs mois, particulièrement dans la poudrière des Balkans, l'attentat de Sarajevo est l'étincelle qui déclenche la Première Guerre mondiale. Pendant quatre ans, les combats vont atteindre une intensité et une échelle encore inconnues jusque-là. 2014 célèbre le centenaire du début de la "Grande guerre". Aux quatre coins du monde, les commémorations vont se multiplier. 

Si tout a été écrit ou presque sur cet événement, il est encore possible de découvrir des choses inédites. La preuve ici avec une centaine de photos récemment mises en ligne par l'agence de presse Reuters. Celles-ci sont d'une importance historique exceptionnelle car elles montrent avec une incroyable précision à quoi ressemblait la vie des soldats dans les tranchées. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les combattants vivaient l'horreur au quotidien. 

La guerre de tranchées est une forme de guerre où les combattants s'abritent dans des lignes fortifiées et où  les soldats sont relativement protégés des armes légères et de l'artillerie. Elle a été la résultante d'une révolution dans la puissance de feu qui ne fut pas suivie d'avancées similaires dans la mobilité des troupes. C'est pourquoi dans ce type de combat, la défense est toujours plus forte que l'attaque

Les tranchées, dans lesquelles les soldats passaient la plupart de leur temps, étaient entourées de fils barbelés adin d'éviter les possibilités de rapprochement de l'ennemi

Les tranchées s'étendaient parfois sur des dizaines de kilomètres et il était compliqué de les entretenir. D'autant que les attaques au gaz moutarde sont incessantes.

Cette photo montre les soldats équipés de masques à gaz lors d'une alerte à l'attaque aux armes chimiques

Dans les tranchées, des embrasures spécifiques étaient réservées à l'utilisation des armes

En-dehors des tranchées, les soldats construisaient des abris de fortune. Celui-ci avait été baptisé "Le Chalet".

En raison des moyens de déplacements réduits, les soldats, notamment les membres de la cavalerie, se déplaçaient essentiellement à vélo

Pour les mêmes raisons, il arrivait que les soldats fassent avec les moyens du bord pour déplacer leurs armes. Ici l'armée belge se sert d'un chien.

Les conserves et autres repas déjà cuisinés n'existaient pas à l'époque, les soldats faisaient donc comme ils pouvaient. Ici une boucherie de plein air.

Les soldats faisaient pour le mieux afin d'avoir un semblant de vie décente. Des douches/salon de massage/ pédicure/manucure étaient créés à l'arrière du front.

Pour remonter le moral des troupes, il arrivait que des représentations théâtrales soient parfois données…

…Et même des messes.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !