Pour trouver un bon job, il faut apprendre à dire non | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie
Pour trouver un bon job, il faut apprendre à dire non
©JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Bonnes feuilles

Pour trouver un bon job, il faut apprendre à dire non

Steve Jobs a contribué à révolutionner de nombreux univers : l'informatique, le film d'animation, la musique, les tablettes, la distribution et la téléphonie. Mais il n'a jamais donné de conseils sur la recherche d'emploi. Parce qu'il n'a jamais eu besoin de chercher de job. Il a toujours créé lui-même ses postes. Pourtant, comme le montre Hervé Bommelaer, dans "Trouver un job grâce aux conseils de Steve Jobs" aux éditions Eyrolles, il est de très bon conseil.

Hervé Bommelaer

Hervé Bommelaer

Hervé Bommelaer est consultant en Transition de carrière/Outplacement chez ENJEUX DIRIGEANTS, cabinet qu'il co-dirige.
 
Il est l'auteur de "Trouver le bon job grâce au Réseau", "Décrocher un nouveau poste", "Booster sa carrière grâce au Réseau", "Rebondir en temps de crise", "Booster son business grâce au Networking" ou bien encore "Recherche d'emploi : Secrets de pros."
 
Hervé Bommelaer a également co-créé la société JobFinder, premier accélérateur de recherche d'emploi : www.jobfinder.fr
Voir la bio »

Pour certaines personnes, dire « non » constitue un effort insurmontable. Or, dans une phase de repositionnement professionnel c’est un réflexe de survie à acquérir rapidement. Aussi, suivez le conseil de Steve Jobs : « C’est seulement en disant “NON” que nous arrivons à nous concentrer sur ce qui compte vraiment. »

Et « Cela revient à dire “non” à 1 000 choses pour s’assurer que nous ne prenons pas la mauvaise route ou essayons d’en faire trop ». Donc, apprenez à dire « NON » et ne tombez pas dans le syndrome : « Tiens, toi qui as du temps va chercher la baguette de pain et mémé à la gare ! » D’abord, le pain fait grossir, et ensuite, mémé peut prendre un taxi.
 
Dire « non » n’est pas facile, Steve Jobs le reconnaissait :« Focaliser consiste à dire “NON” . Et quand vous dites “NON” , vous emmerdez les gens. » Cette obsession du détail et cette volonté de se concentrer sur une sélection restreinte de produits sont la marque de fabrique de Steve Jobs. Le bouddhisme, une religion que Jobs a étudiée de manière approfondie, enseigne que la plus insignifiante des tâches doit être accomplie avec une concentration maximale.
 
L’individu en transition de carrière, souvent désorienté au départ, doit investir le maximum de son temps dans sa nouvelle activité de trouveur d’emploi. Parallèlement, il faut qu’il gère son image auprès de ses pairs et au sein de son milieu social. Le réveil est d’autant plus douloureux qu’il doit à présent affronter le regard inquiet de son conjoint, de ses enfants, de ses parents, frères et sœurs, de ses amis et anciens collègues. Il est donc tenté de faire plaisir aux uns et aux autres pour se sentir apprécié et utile. Il risque alors de devenir le chic type ou le bon copain qui dit « oui » à tout le monde et qui charge son sac à dos de pierres et de boulets. Vous devez absolument éviter de tomber dans le syndrome de la « bonne pâte » corvéable à merci. En recherche d’emploi, l’efficacité commande de donner la priorité à la priorité : trouver votre nouveau bon job. 
 
La capacité à dire « non » constitue une compétence fondamentale à développer afin d’atteindre votre objectif. Focalisez-vous sur les priorités et n’ajoutez pas des haltères de vingt kilos dans votre besace en acceptant de vous occuper de tout et n’importe quoi.
 
Bien entendu, ne devenez pas un TPMG (Tout Pour Ma Gueule), sous peine de pénaliser lourdement votre démarche Réseau. Prenez simplement garde de ne pas devenir le bon samaritain corvéable à merci et dévoué à toutes les bonnes – et moins nobles – causes. Soyez raisonnablement égoïste en vous focalisant sur votre recherche d’emploi. Vous n’êtes pas l’Abbé Pierre, ni Mère Teresa. Considérez lucidement que vous aurez un impact positif sur l’humanité en retrouvant un bon job et en rassurant ainsi votre famille et vos amis inquiets pour vous.
 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !