Plutôt plage ou montagne ? Le match qui vous permettra de vous décider | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Les Français préfèrent passer leurs vacances à la mer qu'à la montagne.
Les Français préfèrent passer leurs vacances à la mer qu'à la montagne.
©Reuters

Telle est la question

Plutôt plage ou montagne ? Le match qui vous permettra de vous décider

En pleine période de vacances, le dilemme se pose... Partir à la mer ou à la montagne ? En fonction de ses envies, de sa nature mais aussi de son budget, le choix entre paysage vertical ou horizontal n'est pas toujours simple.

Google et Yahoo, internet

Virginie Bichet

Virginie Bichet est chargée de Communication numérique et audiovisuelle pour le réseau des Médiathèques. Elle tient un blog 

Voir la bio »

Atlantico : Comment les Français se répartissent-ils entre vacances à la plage et à la montagne ? Quelle est la tendance ces dernières années ?

Virginie Bichet : Les chiffres qui parlent le mieux sont ceux de la fréquentation des Français sur leur territoire, 89,2% des séjours restent en France métropolitaine, et les Français représentent 60% des recettes touristiques du pays. Depuis ces dernières années, les Français restent donc majoritairement en France et désormais entre mer et montagne le match bat son plein. Les vacances préférées des Français se déroulent toujours à la mer (35% des séjours), même si la montagne est la plus prisée pour les séjours d'hiver et de plus en plus fréquentées l’été.

La mer a perdu l’été 2011 quatre points (72% d’occupation en 2012 contre 76% en 2011) alors que la montagne en gagne quatre (59% d’occupation en 2012 contre 55% en 2011) et la campagne et la ville deux. Une tendance qui montre le déplacement de l’intérêt maritime vers des destinations moins soumises au diktat du soleil et ce, depuis la saison 2011.

La fréquentation actuelle de la haute montagne a été largement impulsée par une révolution des mentalités, survenue dans la sensibilité occidentale et célébrant la nature originelle et magnifiant l'imagination.

Que vient-on chercher dans chacun des cas ? Quels sont les avantages et les inconvénients de chacun d’entre eux ? Quelles sont les activités que l’on peut pratiquer pour chacune de ces destinations ?

En été la montagne offre une gamme diversifiée d'activités comportant désormais des stations balisées afin d’assurer des randonnées en toute sécurité, outre le tennis, les pistes de VTT, les installations pour l'équitation, les écoles d'escalade, les activités de sports aériens, les sports de tir, les sports d'eau vive, les centres de remise en forme et les forfaits multi loisirs qu’offrent les stations aujourd’hui, on trouve également une large gamme d’opportunités pour les familles avec l’organisation de stages d’activités encadrées et des systèmes de garderie.

La montagne n’est plus seulement le terrain préféré des personnes âgées venant se mettre au frais mais aussi celui des jeunes à la recherche de sensations fortes dans les sports de glisse et celui des familles offrant aux enfants air pur et cadre apaisant.

Une enquête de "Ski France " concernant les séjournant d'été en stations de sports d'hiver et portant sur les critères de choix des séjours d'été à la montagne révèle que  81% des visiteurs viennent pour l'environnement naturel, 38% pour la découverte du pays, 35% pour le soleil et le beau temps, 25% pour l'ambiance et l'animation, 25% pour l'accueil , 21% pour la diversité des activités de loisirs, 20% pour le prix de revient du séjour et 10% pour l'architecture de la station.

Les vacances à la mer offre avant tout le soleil et la chaleur. Une large motivation pour les Français qui recherchent surtout à la plage les bains de mer et l’exotisme du sable. Dans ce cadre les stations balnéaires rivalisent pour offrir activités nautiques mais aussi animations nocturnes pour les plus jeunes.

La plage rime avec baignades. Existe-t-il des sites de baignade en montagne ? Où les trouver ?

Contrairement aux idées reçues, partir en vacances à la montagne n’implique pas de devoir renoncer à la baignade. Les stations françaises disposent pour la très grande majorité d’entre elles de centres aquatiques et/ou de lacs, où on peut également pratiquer de nombreuses activités comme la voile, le stand-up paddle ou le pédalo.

Baignade dans les lacs naturels… pour les plus courageux. De nombreux lacs sont souvent un objectif après une belle randonnées, le lac Achard à Chamrousse, le Lac besson à L’alpe d’Huez où deux des trois lacs sont autorisés à la baignade, le lac d’Annecy, celui de Gérardmer, le plus grand lac naturel des Vosges.

… ou artificiels, Aux Angles (Pyrénées-Orientales), aux Gets (Haute-Savoie), des lacs aménagés spécifiquement pour la baignade et les loisirs nautiques.

Et sinon les stations offrent aujourd’hui de nombreuses piscines et centres aquatiques, Tignes (Savoie) propose également sur son lac du stand-up paddle, mais aussi d’autres d’activités aquatiques insolites. A SuperBesse (Auvergne), la base nautique des Hermines et ses structures gonflables vous proposent  un véritable parcours aventure sur l’eau, avec balançoires, trampolines, ponts, murs d’escalade, catapultes et water roller.

Associe-t-on plage à tourisme de masse et montagne à calme et dépaysement ? Quelle destination permet le mieux de se ressourcer ?

Il y a des personnes qui ne supportent pas l’altitude, d’autres qu’elle énerve et celles encore que les montagnes étouffent… Et puis il y a une large majorité de vacanciers pour lesquels la montagne est une source d’apaisement, de ressource, de recherche de bien-être…  Pour ceux-là même la mer n’est pas supportable durant les mois d’été, trop chaud, trop de monde… La mer énerve, fatigue mariée au soleil qui s’avère être un vrai danger ainsi que la mer et ses courants.

Laquelle de ces destinations est la plus économique ? Pourquoi ?

Les vacances à la mer sont traditionnellement plus chères qu’à la montagne, la restauration, les produits, les tentations sur la plage et sans aucun doute l’hébergement bien plus coûteux dans les régions balnéaires qu’à la montagne. Les sports nautiques proposés à la plage sont également plus chers que ceux de la montagne.

L'espace montagnard français couvre environ 1/5 du territoire (22, 8 % , soit 124 016 km2 ), entre les 7 massifs que comprend la France, les Alpes du nord, les Alpes du sud, les Pyrénées, le Massif Central, le Jura, les Vosges et la Corse. Il y a donc de quoi se poser de vraies questions avant de réserver ses vacances, entre coût, bon air, apaisement et activités… le match est quasi gagné d’avance et pourtant il y a encore tant de monde entassé sur les kilomètres de sable…

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !