Peur de rater sa vie à 50 ans ? Le calife qui aimait les montres bling bling | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Peur de rater sa vie à 50 ans ? Le calife qui aimait les montres bling bling
©

Un calife à poigne

Peur de rater sa vie à 50 ans ? Le calife qui aimait les montres bling bling

Tout n’est pas perdu : Abou Bakr al-Baghdadi, le nouveau calife de l’Etat islamiste irako-syrien, aime tellement les belles montres qu’il n’oublie pas la sienne en prêchant au minbar de la grande mosquée de Mossoul, ville récemment conquise par ses troupes et capitale provisoire de son califat…

Grégory Pons

Grégory Pons

Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de la montre.

Voir la bio »

Capture décran. Source : Youtube.

Apparemment, le nouveau calife de Mossoul aime les Kalashnikov (bien rangées au pied de son minbar, pendant le sermon du vendredi à la grande mosquée de Mossoul), mais il n’oublie pas de monter à sa tribune avec une belle grosse montre pour appeler les croyants à se ranger sous sa bannière. "Je suis le Wali (chef) désigné pour vous diriger, mais je ne suis pas meilleur que vous. Si vous pensez que j’ai raison, aidez-moi et, si vous pensez que j’ai tort, conseillez-moi et mettez-moi sur le droit chemin. Obéissez-moi tant que vous obéissez à Dieu en vous." On veut bien parier qu’aucune marque ne va officiellement revendiqiuer un tel ambassadeur : s’agirait-il d’une Rolex [sans doute pas], d’une Omega [peut-être] ou d’une monte suisse [pas sûr] ? On ne peut pas exclure une chinoiserie quelconque : en tout cas, ça se remarque au poignet. Pas de doute, Abou Bakr al-Baghdadi [certains contestent qu’il s’agisse de lui sur cette vidéo] est un excellent vecteur de propagande : on remarquera que les djihadistes en ont fini avec les montres Casio qui avaient fini par devnir un marqueur islamiste de premier choix pour la justice américaine (Business Montres du 7 septembre 2013)

Cet article a également été publié sur le site Business Montres & Joaillerie

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !